samedi 8 décembre

Bonjour,
Samedi dernier nous nous sommes contentez de peu de monde et avons organisé un match de Blood Bowl entre Nains et Bêtes de Nurgle et une partie Saga Terre du Milieu.

 Sur Blood Bowl, les joueurs testaient des équipes qu'ils n'avaient pas l'habitude de manager. De fait les figurines présentent sur le terrain ne représentaient pas les équipes jouées. Cependant cela donne un indice sur les joueurs effectuant le match.
 L'équipe Hommes-Lézard représentant les Bêtes de Nurgle, finalement assez ressemblantes non ! Vert, plus ou moins gros et difforme, les mouches tournant au tour... affrontaient une équipe naine représenté par leurs pires ennemis : les skavens. Question ressemblance, on n'est pas long non plus : petits, pleins de poils partout, ne se lavent pas, marmonnent dans une langue incompréhensiiiiiible....
 Ah je crois que certains m'en veulent d'avoir fait certaines comparaisons. Bon en résumé, ça a castagné ! Que serait Blood Bowl sans ça d'ailleurs ! Vous voulez le score, bah 2-1 pour les nains, ceux-ci ayant marqué les 2 TD après la mi-temps et après avoir été mené. Mais le résultat a-t-il vraiment une importance dans un match "amical". C'est plutôt le nombre de bourre pif qui nous intéresse. Alors 3 jambes cassées, 2 genoux broyés, 2 km d'intestin dépendu sur le terrain, 24 dents ou 5 en or et 8 en argent (les nains ont demandé à être très précis sur le nombre, c'est important selon eux), 4 fractures de la mâchoire, 12 bubons percées et 1'oeil vert et rouge retrouvé. Il y a eu aussi 42 chopines de bières laissés en bord de terrain. Bref un bon moment !
 La seconde table de jeu nous plongeait dans l'univers de la Terre du Milieu. Une armée d'orcs et de wargs sont venus du royaume nord d'Angmar pour ravager les terres d'Eriador (dont un petit coin s'appelle la Comté, oui comme le fromage!) Elrond et ses Elfes sont venus arrêté cette troupe de mécréant avec l'aide de Sauron. Oui, il n'avait pas encore retourné sa robe celui-là !
 C'est près des ruines d'une ancienne tour de guet que l'affrontement a eu lieu. Les orcs progressent rapidement sur le champ de bataille et font pression sur les Elfes. Ceux-ci vont reprendre le contrôle des antiques ruines, mais cela ne sera pas suffisant pour remporter la victoire.
Effectivement au centre du champ de bataille, la cavalerie rohirrim venu soutenir les elfes se fait massacrer par les wargs. Puis l'arrivée des Trolls met à mal la garde rapprochée d'Elrond. Celui-ci doit repousser lui-même la menace sous les encouragements du sorcier blanc. Bilan de la bataille, les forces d'Angmar remportent la bataille, obligeant ELrond et sa maisonnée à trouver refuge dans la vallée d'Imladris.

Semaine prochaine dernière séance de l'année avant les congés de Noël !

Convention de Vaires - Démo Saga Samourai (24-25 nov.)

Bonjour ! Aujourd'hui voici la seconde partie sur les démos que nous avons présenté à Vaires. c'est fois-ci le sujet portera sur Saga Samourai, notre adaptation de Saga à l'univers Les Cinq Anneaux inspiré du Japon féodal.
La démo que nous avons proposé c'est réalisée en 2 étapes : le Samedi, les visiteurs et joueurs des aux clubs pouvaient venir tester le jeu en réalisant des parties rapide. Le dimanche, vu que nous nous retrouvions uniquement avec les démonstrateurs, une bataille bien plus longue permettait de conclure le week-end et notre histoire.
Alors pourquoi "conclure notre histoire" ? Le scénario a été adapté des conséquences d'une longue campagne de près de 2 ans réalisé dans notre club sur le Jeu Saga. A l'issu de celui-ci les 3 clans vainqueurs furent la Licorne, la Grue et le Dragon. De fait ils ont pour but de défendre les terres colonisées en Outremonde contre une attaque d'hordes d'Onis, Bakemonos, Yureis, Gobelins ; bref la plupart des créatures peu ragoutantes du folklore japonais.
Mais pour mieux comprendre les enjeux du week-end et l'importance des parties réalisées par les joueurs et visiteurs voici le contexte :

L'Outremonde, terre des créatures infernales, Némésis de Rokugan, le pays des samouraïs et de leur peuple, fut ravagé par une terrible guerre menée par une semi-déesse venue du sud. Son armée atteignit les frontières de Rokugan et son ancestral mur protecteur qui avait tenu plus d'un millier d'année céda face à la force dévastatrice. A l'aide de la magie des Shugenjas mais surtout à la bravoure de milliers de soldats ayant sacrifiée leur vie pour sauver leur terre, Rokugan se révéla victorieux. Profitant que son ennemi de toujours avait un genou à terre, l’Impératrice autorisa l'invasion de la sombre province et les grands clans établirent leurs colonies. 
Rokugan rayonna de nouveau, ignorant que dans les tréfonds du gouffre de Jigoku, l'équivalent de la bouche de l'Enfer, se jouait déjà la future chute de l'Empire et la revanche des démons. La tentative d'assassinat sur l'Impératrice et sa disparition mis en émoi les dirigeants des clans de Rokugan, entrainant une guerre civile qui dura près de 3 années. C'est dans les cendres et la misère que le retour de l'Impératrice fut saluée mais aussi la prise de pouvoir par 3 grands clans  : La Licorne, la Grue et le Dragon.
A peine les lames des guerriers furent nettoyées des taches sanglantes et Jigoku se réveilla. Un flot ininterrompu de monstres quittèrent le cratère tel un volcan en éruption. Il se déversa sur les colonies, saccageant, brulant et détruisant toute forme de civilisation. Les troupes furent dépêchées sur places mais seule Shiro Sane, la capitale des colonies et gouvernée par la Grue, tient encore, tel un phare civilisé dans ce magma de monstruosité. Si la cité tombe, les colonies disparaitront, l'Outremonde redeviendra l'ennemi de toujours et la porte vers Rokugan sera de nouveau ouverte aux forces démoniaques.

 Samedi les joueurs pouvaient prendre le contrôle de l'Outremonde ou de l'un des trois clans venant porter secours à la cité de Shiro Sane : Dragon, Licorne ou Mante. Le choix devait rapidement être fait vu que la campagne aux alentours de la cité était déjà infestée par les hordes de l'Outremonde.
 Voici le fort de Shiro Sane, dernier bastion de la civilisation en Outremonde. Les troupes du clan de la Grue qui défendent la forteresse sont aux aguets espérant voir arrivé les renforts sous peu.
 Les portes de la cité se ferment sous la menace de l'ennemi. Des derniers paysans accourent le long de la montée pour se mettre à l'abri. Et voici qu'apparait les combattants du clan du Dragon, leurs samouraïs mais aussi leurs moines tatouées maîtrisant l'art du chi. Ils se tiennent rapidement à l'entrée de la cité afin d'empêcher les Onis et Bakemonos d'accéder aux portes.
 Dans le fort, le Daïmyo du clan de la Grue rassemble ses hommes dans la cour inférieure en vue d'une éventuelle sortie mais aussi pour renforcer les défenses de la porte.
 Mais le temps joue contre eux. Les créatures de l'Outremonde enfoncent la défense du Dragon, balayant les samouraïs et les moines pour faire place nette aux pieds des fondations de la cité. Shinsei ne semble plus être aux cotés de ses fidèles. Peut-être a-t-il pris peur de ce que recèle encore Jigoku ?
 On ne peut savoir ce qui se trouve au fond du trou hormis peut-être tous les espoirs des humains vivants dans la cité. Car à peine, les combattants du Dragon à terre qu'une nouvelle vague de démons vient remplacer celle qui à échu aux pieds du Shiro Sane.
 Mais l'espoir revient lorsque apparait à l'autre bout de la table... non, quelle table ? Du champ de bataille plutôt, les célèbres tuniques mauves du clan de la Licorne. A peine entrent-elle sur le lieu de l'action que le Daïmyo lance son avant-garde au corps à corps.
 Ce sont les Akai Akuma, les Diables Rouges, qui les premiers dispersent les forces de l'Outremonde ! A moins que ses derniers n'opèrent exprès pour les enliser par le nombre. Nooon, ce ne sont que des gobelins après tout, ils ne sont pas assez futé pour ça...
 Et pourtant, la cavalerie humaine hésite dans une violente charge héroïque pour faire plier l'ennemi, digne des super-productions néo-zélandaises. Comment ça je fais allusion au 3° film du Seigneur des Anneaux ! Nooon... D'ailleurs, à propos de cela, je vous ai déjà parlé de notre adaptation de Saga sur le Seigneur des Anneaux, vous devriez essayer, c'est fan...
 BANZAIIIIIII ! A finalement nous l'avons notre moment épique, les samouraïs de la Licorne charge viiolammennnt dans les gobelins retranchés dans un couvert... Quoi un couvert, mais ça casse la beauté de la charge ça ! Mais qui m'a foutu un Daïmyo à la gomme ??? Depuis quand on charge à cheval un ennemi à couvert ? La plaine est remplie de créatures plus moche les unes que les autres et tout ce que vous trouvez à faire c'est s'en prendre aux créatures chétives cachés dans les rochers !!! Alors ça y est, on gagne sa petite gueguerre et ça se voit pousser des ailes. Vous êtes le clan de la Licorne pas celui du Pégase ! Quoi, ils vous ont lancé quelques cailloux. Et alors vous êtes pas douillet mais des guerriers !
 Hum, hum, reprenons ! Bref après une stratégie bien plus que douteuse de la part du Daïmyo de la Licorne, le moral des habitants de Shiro Sane est dans les geta (chaussures en pailles ou en bois japonaises ressemblant à des tongs).
 
 Il faut les comprendre. Regardez un peu les têtes de zombies de leurs adversaires, c'est sûr qu'ils ne passent même pas les qualifications pour Miss France. Pourtant, il y a de la diversité, des bruns, des blancs laiteux, des rouges, des verts, des oranges.
 Et voilà qu'ils sont à la porte maintenant. Ne faites pas de bruit. Et s'ils frappent à la portes, dites qu'il n'y a personne, peut-être qu'ils partiront.
  Pendant ce temps, près du port de pêche, au pied du bastion, des ombres quittent les dunes de sable et s'approchent furtivement des arrières des forces de l'Outremonde.
 Invité surprise à la fête, les pirates du clan de la Mante viennent en aide à la population de Shiro Sane. Visiblement, les tréfonds de la cité doit servir de plaque tournante de contrebande pour que les pirates interviennent ouvertement.
 Au même moment, les forces d'autodéfenses de la cité sont en position, près à recevoir la clientèle. Les portes sont sur le point de céder aux martèlements d'une tête de bouddha de plusieurs tonnes, faisant des va-et-viens entre les mains des Onis.
 Waaaaaaaah ah ah ah ah ! C'est dans un fracas de bois volant en éclat et de borborygmes de joie venant de la vallée que les guerriers de la Grue se retrouvent nez à nez avant un gros oni. Avec leurs longs yaris, ils tentent de contenir la créature, mais celle-ci n'en a que faire et se jettent littéralement sur ses adversaire. 
 
 Alors que les Onis prennent position sur la hauteur, l'Akuma dirigeant les forces de l'Outremonde, tiennent à distance des pirates de la Mante. Déjà des bakemonos, des revenants et autres créatures montent à l'assaut de la cité.
 Face aux guerriers de la Mante, les perfides gobelins jettent tout ce qu'ils trouvent sur les humains, entravant sérieusement leur avancée. Les pirates ne parviennent pas à réaliser la jonction avec la cité.
 De toute façon il est trop tard maintenant. Bien que les gardes de la cité repoussent un à un leurs adversaires, lorsque l'un d'eux tombe à terre, deux autres créatures le remplace immédiatement.
 Le Daïmyo de la Grue lance ses guerriers d'élite sur l'ennemi, mais face au nombre de plus en plus important, les forces de la cité sont en train de faiblir.
 Dans la plaine, l'attaque de la Mante a échoué. Les survivants doivent se replier vers la rives et leurs bateaux, laissant la cité aux Onis. Déjà l'Akuma se présente aux portes défoncées de l'entrée, suivit par une ribambelle de serviteurs gobelins.
 Du haut de la tour de guet, l'un des dignitaires de la cité constate avec effroi la triste vérité. Plus personne ne viendra leur porter secours. Ils sont seul face à leur destin et celui-ci est une place remplie d'une marée de démons.
 Bien que combattant vaillamment, les samouraïs ne font que retarder l'échéance maintenant. Ils sont repoussés aux bords des murailles et peinent à contrôler la cour inférieure.
 Lorsque l'Akuma pénètre de le lieu, il signe la défaite de la première position défensive des hommes. La voie vers la cité est maintenant ouverte. L'effervescence est à son paroxysme dans la cour supérieure, toute la garnison restante est sur le qui vive.
Les créatures de l'Outremonde prennent le contrôle des défenses de la cité. Le Daïmyo, dans un dernier élan héroïque, s'élance contre l'Akuma. Bien qu'il parvienne à le blesser sérieusement, il passe rapidement de vie à trépas, transpercé par la lame de l'ignoble créature.

Peu de temps après, la dernière défense de la cité en la présence des combattants restant tombe rapidement. L'Akuma entrant dans une folie bestiale va saigner à blanc la garnison, permettant à ses rejetons d'envahir la cité qui subit finalement le même sort que le reste de la province. L'Outremonde appartient de nouveau aux créatures et celles-ci vont bientôt s'amasser devant le mur frontière restauré par le clan du Crabe.

Merci à tous les participants venus joués au cours du week-end pour avoir fait évolué l'histoire de Rokugan grâce aux parties réalisées. Celle-ci va se poursuivre au club tout au long de la saison, permettant d'écrire une suite au travers de ce blog.
J'espère que le récit vous à plu et si jamais vous voulez connaître toute l'histoire que nous avons écrites à travers nos parties, campagnes et démos sur cet univers, je vous invite à regarder le lien suivant : http://sagallt.blogspot.com/p/chroniques-imperiales.html

Merci aussi à l'association Les Dragons de Vaires de nous avoir une nouvelle fois invité à cette superbe convention et à tous leurs membres pour leur organisation au poil et leur bonne humeur.

Toutes les photos ont été prises par Laurent ! La forteresse est aussi de lui. Merci pour les nombreuses heures passées à la réalisée, cela à permis de faire une très belle démo !

Samedi 1° décembre - Un monde au 41° millénaire

Bonjour tout le monde. Samedi, les parties se sont involontairement déroulés autour de l'univers de Warhammer 40K. Nous avons une table sur le jeu lui-même entre les fratricides Eldars et une table sur Blackstone Fortress ramené par Brice.

 Blackstone Fortress est un nouveau jeu de plateau édité par GW. Il emmène les joueurs dans l’exploration de bases spatiales dans les avant-postes de l'Impérium. Les joueurs effectuent une série de mission récoltant artéfacts et dézinguant des troupes chaotiques au détour d'un couloir. 
 Les joueurs contrôlent un groupe de 4 explorateurs, les chaotiques sont gérés de manière conditionnée par un système d'aléatoire ou par un joueur si un cinquième vient s'installer autour de la table de jeu. Les explorateurs entrent dans une forteresse pour en fouiller tout les recoins. Ils doivent en général récupérer 3 artefacts avant de sortir. Un peu comme une épreuve de Fort Bayard sans les "Vite, vite, il faut sortir !"
 Bien entendu des troupes chaotiques servent de png défendant la forteresse. Leur niveau de survie étant inversement proportionnelle à leur nombre sur le plateau de jeu. Cependant nettoyer entièrement une zone n'assure pas sa sécurisation vu que des renforts peuvent arriver à tout moment... enfin quand les dés le veulent bien. "Les dés donnent et reprennent" comme dirait un personnage de The Big Bang Theory.
 Bref, après leur petite visite de courtoisie et un bisou au maitre des lieux, les explorateurs reprennent les ascenseurs avec leur butin et quittent tranquillement les lieux. "Mais qui à lâcher une caisse dans l'ascenseur, c'est une infection ! Vite ouvrez un hublot pour aérer." Phrase d'un joueur à la fin d'une partie.
 Sur la seconde table de jeu, c'est l'affrontement fatidique entre les Aeldaris et les Drukharis ou les Eldars et les Eldars Noirs pour les plus anciens. Le terrain est chargé de bâtiments en ruines, rochers, etc permettant à la plupart des unités de se mettre à couvert. Ayant élevées quelques tyrannides comme bêtes de compagnie, les Drukharis les envoies sur les arrières de leurs confrères.
 Les motojets des Drukharis viennent déloger les snipers Aeldaris installés tranquillement dans leur petit coin. Mais l'arrivée de Gardes Fantômes à traves un portal spatial va rapidement dispersées les motojets. "Pour Aiur !" A non, ça c'est une réplique d'un autre univers.
 Pourrait-on dire que les deux armées se font face quand un énorme bloc de roche sépare les deux forces ennemies. En tout cas, elles se méfient bien l'une de l'autre et surtout des troupes embarquées dans les véhicules de transport.
 Les combattants progressent lentement entre les éléments de terrain à l'affut de l'adversaire. On dirait qu'ils se déplacent en stop motion, mais en réalité faire une partie en seulement 2 tours de jeu par manque de temps est assez frustrant.
 On aura quand même eu le droit à une reconstitution du film Alien vs Predator, et comme dans le film les Predators s'en sont sortie au la main. Les Humains ? Quels humains ? Ah parce qu'il y a des humains dans le film ! Mais qu'est-ce qu'ils faisaient dedans ? C'est des fous !
 Après avoir largués leurs troupes sur le champ de bataille, les Eldars s'affrontent enfin et même leurs chefs de guerre participe au combat. Les Drukharis prennent l'avantage même si le duel au sommet se concrétise par un match nul entre les deux seigneurs de guerre.
 Dans un autre coin du champ de bataille, quelques guerriers drukharis tentent de dessouder les Gardes Fantômes Aeldaris. Piou ! Piou ! Sincèrement, ce n'est pas avec des jouets d'enfants que vous allez faire quelque chose. Vous voulez une démonstration de la part de vos adversaires ? Ou alors celle de Zorg du 5° Elément : voir ici.
Dernière photo d'une attaque entre blindés Eldars. Les Drukharis emboutissent le parechoc arrière du véhicule Aeldari. Aucun doute pour remplir le constat, les Drukharis sont en tort, c'est flagrant. Ils rétorqueront pourtant un freinage brutal de l'antigrav Aeldari. Mais quelle idée d'avoir un nez, un cap, que dis-je une péninsule au bout de leur barge !

La finalité est qu'il n'y a pas de fin à cette bataille. Comme dit 3 photos plus haut, le temps manquant à interrompu brutalement la partie. D'où le terme la phrase : Ce n'est que partie remise.. mon frère !  

Convention de Vaires - Démo Game of Thrones (24-25 nov.)

Samedi 24 et Dimanche 25 novembre eut lieu la Convention de Vaires sur Marne organisée par l'association Les Dragons de Vaires. Parmi la vingtaine de démos à disposition tout au long du week-end, Xavier proposait une table sur Saga Game of Thrones.

Lors des précédentes démos, Xavier se concentrait sur l'emblématique affrontement Stark contre Lannister, mais cette fois-ci à force de répéter que l'Hiver arrive, c'est sur une nappe magnifiquement neigeuse que l'affrontement aura lieu entre joueurs souhaitant tester la version.
 
 Xavier a mis au point un affrontement au nord du Mur entre l'une des tribus de sauvageons et un corps expéditionnaire de la Garde de Nuit. Ces derniers s'approchant d'un peu trop près d'une relique sacrée pour les peuples nordiques, les combattants de tout poil sont de sorties malgré le temps glacial.

Bon là franchement, qui n'a pas envie de faire une partie lorsque Xavier nous prend par les sentiments : les sauvageons ont un Géant et... un arbre sacré. Et quel sacré arbre ! Le visage réalisé dessus est bluffant. Notre démonstrateur s'est une fois de plus déchiré, certains joueurs ont encore de la bave au bord des lèvres. Le décor donne envie.
 
 Ouais, la ruine est nouvelle aussi, fait main sûrement. Les sauvageons y avait établi un campement semble-t-il. Bon ce n'est pas tout, le cor de guerre retentit, les sauvageons forment la ligne, près à défendre jusqu'à leur dernière goûte de sang l'arbre plusieurs fois centenaire.
La Garde de Nuit progresse rapidement malgré la difficulté d'utiliser le plateau mais Xavier est de bon conseil, enfin nous l'espérons...
 Les sauvageons harcèlent les intrus à coup de javelots, de flèches, de boules de neige... Attention au bonhomme de neige vivant ! Bref la Garde de Nuit a bien du mal à coincer leurs adversaires. Il faut dire qu'on les voient arriver de loin aussi. Quelle idée de s'habiller tout en noir aussi !
L'arrivée de la cavalerie donne de l'espoir aux guerriers de noir vêtu qui sont face à un... mur ! Mais cela ne suffira pas pour faire flancher les peuples libres du nord qui battent leurs adversaires tout au long du week-end.

Félicitation à Xavier pour sa démo, le scénario était peut-être simple mais pouvoir jouer avec des figurines représentant bien les factions de Game of Thrones mais aussi les décors qui immergent les joueurs dans l'univers suffisent à rendre la partie prenante.