Samedi 30 janvier

La séance a été relativement calme puisque nous fumes que 5 personnes à être présent, enfin calme, jusqu'à ce qu'une coupure de courant nous mette précipitamment dehors bien que nous venions de finir nos parties.

 La table principale fut recouverte d'un firmament étoilé et de planètes. Utilisant la règle de Firestorm Armada, j'ai ressorti les vaisseaux spatiaux de Star Wars qui trainaient au font d'un placard après une étude approfondit de leur équipement pour faire des caractéristiques compatibles avec la règle de jeu.
 Le scénario pour cette bataille fut la défense d'une base rebelle contre un bombardement de l'Empire, malheureusement bien qu'il fallait un déséquilibre entre les deux forces, la flotte rebelle était en trop grande faiblesse par rapport à celle de l'Empire.
 Ainsi, après la quasi destruction des rebelles, les vaisseaux de l'Empire bombardèrent tranquillement la base rebelle cachée sur la planète.
 Sur une autre table, nous avons pu assister au début d'une partie de Blood Bowl. L'affrontement entre une équipe d'halfings et de nains (oui il faut un peu d'imagination là !) c'est terminé à la mi-temps. 6 Halfings et les 2 Hommes-Arbres ont été dégagés par les nains, seule 3 minus trainaient encore au sol sur le terrain. L'amitié des nains est... disons percutante !
 Pour finir, atelier montage de figurines pour Action Bolt. Attention les forces allemandes recrutent à toute vitesse.

Samedi 23 janvier

Bonjour à tous.
Malheureusement votre serviteur à la plume numérique que je suis n'étais pas présent pour cette séance. Mais tel un espion russe du KGB, j'ai réussie à me procurer des photos et des informations compromettantes sur les activités qui se sont déroulés. Ce dossier Secret Défense est maintenant public et je vais tout vous dévoiler...

 J'ai donc appris que les joueurs présent ce jour-là se sont adonné à des activités bien étranges. Effectivement sortant de fourrés et de bosquets des figurines américaines et allemandes de la Seconde Guerre Mondiale ont débarqués sur nos tables de jeu.
 C'est une première au club pour le jeu Bolt Action qui, comme vous l'aurez deviné permet de refaire les combat de la 2° Guerre Mondiale. Ici plus précisément, d'après mes services de renseignement, une bataille dans les bocages normands lors de l'été 44 a été faite par nos joueurs.
 Bon pour le moment il s'avère qu'il s'agit d'un test effectué par les joueurs raison pour laquelle les figurines n'ont pas encore de couleurs. Cependant en décryptant des communications entre alliées ceux-ci seraient en cours de renforcer leur camouflage rural avec la production à grande échelle de haie.
Pour cette bataille, les seules informations que nous avons pu tirer en piratant les fréquences radios des deux camps sont qu'ils semblent que la contre-attaque allemande aurait été particulièrement efficace. Nous espérons avoir plus d'informations de nos camarades espions prochainement. L'Oeil de Moscou veille toujours !

Samedi 16 janvier

Bonjour, ce samedi a été exclusivement consacré à Warhammer Battle. La première bataille vit le premier affrontement entre une armée de peau-verte et des boîtes de conserves sur 4 pattes tandis que le second affrontement tourna rapidement dans un duel de magie de la Fin des Temps.

 Comme dit plus haut, il s'agissait du premier affrontement entre une armée d'Orques et Gobelins et une armée de Bretonniens. Du coup, ils se sont jaugés du coin de l'oeil pendant quasiment 2 tours. La première attaque se fit par le tir, les archers bretonniens réussissant à faire fuir des gobelins sur loup qui paradaient au milieu du champ de bataille. Dans leur fuite ils entraînèrent une horde de gobelins; qui fut rattrapé in extremis plus tardivement par le Seigneur Orque. 
 Puis les combats débutent vraiment, les bretonniens chargent les trolls et les massacres, les orques qui avaient pris position dans la maison sautent sur la milice paysanne et les exterminèrent. Dans leur élan ils s'en prennent aux chevaliers qui tentaient de s'éloigner le plus possible des Squiggs Géants.
 Le Seigneur Orque sur son vouivre attaqua le flanc de l'unité du seigneur bretonnien, la vouivre fit de la charpie de celui-ci mais avec l'aide de la magie les chevaliers vengèrent leur seigneur et éliminèrent le seigneur adverse.
La partie s'arrêta là avec la mort des deux seigneurs sans qu'on puisse savoir qui réellement dominait.
 Dans la seconde partie, les joueurs ont utilisés les règles de la Fin des Temps pour la magie mais aussi en alignant des Osts issues récits de cette période. Ainsi, un ost composé d'Elfes Noirs et de Hauts-Elfes affrontaient un ost de la Mort mélangeant Vampires et Rois des Tombes sous le commandement de Nagash.
 Plus que le combat en lui-même, la magie prit une énorme importance sur le champ de bataille. Quasiment toutes les limitations des règles de base sautent et l'aléatoire prend des proportions monstrueuses. Les Sorciers disposent de l'ensemble des sorts de leur domaine de magie voir plus pour certains qui pouvaient combiné jusqu'à 8 sorts, cependant le nombre de dés utilisables pour jeter un sort était à l’appréciation de l'aléa d'un jet de dé. Donc imaginez lancer un sort avec une difficulté à 15+ avec un seul dé 6 !!!
Bref, avec des règles très compliqués voir absurdes, les joueurs n'ont pu faire que 2 tours de jeu en 4h de temps. Pas très rentable tout ça ! Du coup, les forces de Nagash l'emportent sur l'alliance elfe de pas grand chose étant donné le peu de combat qu'il y a eu.
Comme quoi compliquer des règles qui ne sont pas déjà simple tue le jeu. Les joueurs autour de la table ne semblaient pas près à rejouer avec les règles de la Fin des Temps.

Samedi 9 janvier



Bonjour. Pour la nouvelle année, nous avons testé le nouveau jeu de Studio Tomahawk, Frostgrave, un monde médiéval-fantastique; tandis que les équipes humaines et skavens se débattaient sur la pelouse à Blood Bowl.

 Comme l'hiver ne se décide pas à venir chez nous cette année, voici notre première table enneigée pour Frostgrave. C' est un jeu d’escarmouche jouable à plusieurs joueurs où chacun d’eux gère un sorcier et sa compagnie de joyeux lurons. 


 Le sorcier peut être accompagné d’un apprenti qui connait les mêmes sorts que lui et de mercenaires qui servent généralement de protection contre les autres compagnies errantes dans la ville ou … tous autres types de rencontres indésirable.

Le but de la compagnie va être d’erré dans une ville partiellement gelée à la recherche de trésors, pour la partie, nous les avons représenté par des tonneaux. Une bonne bière est toujours un excellent trésor dans un monde glacé. 

Pour notre première partie, comme il a fallu comprendre les mécanismes de la règle, nous n’avons pas fait de scénario particulier. Nous avons éparpillé trésors et créatures nuisibles dans la ville et c’est à celui qui ramenait le plus de tonneaux qui remportait la victoire.
Il y a eu effectivement quelques affrontements entre bandes rivales, des nappes de brouillards gênant les déplacements, quelques créatures occis mais visiblement cela n’a pas empêché deux des 4 joueurs de repartir avec deux bons tonneaux de bière bien fraiche, les veinards. Nous avons été stoppés dans notre élan par la tombée soudaine de la nuit et un gardien des lieux retissant à faire une nocturne.




Conclusion de notre premier test : très long à mettre en place surtout quand on joue à plusieurs mais une fois la partie lancée, c’est un plaisir de jouer avec beaucoup de décors. Ca permet aussi de varier les plaisir en jouant avec peu de figurines.



Dans le match de Blood Bowl, l’équipe humaines des Allumés du Bayou a mis 3-0 aux skavens des Egouts Blood Bowl Club, un journaliste a récupéré les impressions du coach humain après le match lors de la conférence de presse.

Journaliste: Cajun Carmen Cru, vos impressions sur cette belle victoire 3 à 0?
CCC: Bohhh, on a fait tourner le ballon et encaissé les coups, on en donné beaucoup aussi!


J: Ce match a été très violent, pour mémoire 4 blessés, énormément de joueurs KO.
CCC: boh ouais va! Les rats ont pas cessé d'agresser mes gars. Pis y z'ont cogné dur! Heureusement, mes Cajuns étaient chargés de ma bonne gnôle au venin de serpent venimeux jusqu'à la glotte!!! Y z'ont pas sentit grand chose!!!


J: Qu'avez-vous pensé du match?
CCC: On a eu des opportunités qu'on a su concrétiser. On a rien lâché et profité des trous dans la défense adverse. On a eu beaucoup d'chance que les stars et le rat ogre soient bien amochés et ne rentrent pas vite sur le terrain après leur KO.

J: Comment expliquez-vous autant de KO chez les skavens?
CCC: On a beaucoup de rats dans notre bayou. On sait comment s'y prendre avec eux, un bon coup sur le museau, et hop, à la casserole!


J: Vos joueurs aussi ont salement morflés?
CCC: Ça pour sûr! Avec une mention pour Cajun Acid, KO a 4 reprises qui est revenu à chaque fois sur le terrain! Mon breuvage est magnifique! C'est vraiment l'homme du match! Notre nouvelle recrue, l'ogre Cajun Mort'fine a aussi fait du bon boulot. Il a servi de catalyseur car les rats se sont acharnés dessus. Il lui faudra bien un match de repos pour s'en remettre!
J:des regrets?
CCC: ben ouais, notre popularité en a pris un coup avec notre stratégie de fin de match, mais fallait protéger mes p'tits gars!
J: Merci cajun Carmen Cru, et bonne chance pour la ligue.