Samedi 21 novembre

Bonjour à tous, très chers lecteurs.
Pour cette séance, 6 joueurs ont eu le courage de se déplacer; et je n'en faisais pas partie malheureusement. Donc tout ce qui suit vient directement des joueurs présents et je leur laisse dès maintenant la parole... enfin plutôt les mots :

Les joueurs se sont retrouvés autour de deux tables de jeu, l'un sur un jeu de plateau Cyclades, l'autre sur une bataille pour la campagne warhammer.


 Agora écoute moi et laisse moi te comter une tragédie!
Puisque que Arès à décider de ne pas se montrer au yeux du peuple! Nous venerons d'autre Dieux et que la foudre de Zeus frappe la mer de poséidon car le Kraken tapi dans l'ombre coule nos trirèmes!

5 tribu se firent fasse pour la conquète de la mer égée, la lutte était terrible pour ne pas perdre d'influence sur cette partie du monde, leur but construire 2 magnifique citées, Siméonis et Davidopoulos prirent l'ascendant dès le debut de partie, les 3 autres tribus ne se contentant de survivre à cette égémonie. Théonis bien qu'acculé pu construit une cité suivi de près par Davidopoulos.
Mais c'est une tragédie pour 4 de ces tribus, par un grand coup par derrière les maçons portugais et les monstres, tous sous la coupe du terrible Siméonis erigèrent d'un bond deux citées, la première à grand coup de truelle, la deuxième à elle toute seul pourrait faire l'objet de nombreux roman, mais pour les simples mortel je ferais court, Théonis fit appel à la chimère, qui hurla alors sur un satyre faisant peur à son tour à un des philosophes de Théonis, et pouf une cité!

Beaucoup de chose echappe à l'humain lorsque les dieux se joue de nous!

Prédiction du grand médium ΔανιΔ de la fratrie de l'oeil aveugle.

 Fureur sur la partie Warhammer Battle, entre les Comtes Vampires et les Skavens. A son habitude, le prophète gris caché dans la masse n'a pu s'empêcher de lancer avec succès un 13° sort transformant une quinzaine de squelette en rats squelettiques. Je me demande ce qui se passera quand il réussira une treizième fois le 13° sort ???
 Après avoir grignoter le carrosse pourri ambulant des vampires, les skavens se ruent sur tout ce qui bouge et surtout ce qui est encore vivant. Le Comte Vampire a la tête de l'armée n'est pas le dernier concerné voir même le premier. Il finit réduit en charpie comme le reste de ses troupes.
Entre les attaques de face, les charges de flanc, dans le dos, les contre-charges et j'en passe, on finit par se retrouver avec une seule mêlée incluant 9 unités dans un seul combat. On vrai bazar.
C'est ça quand on joue des merdouilles en masse !!!

Week-end prochain, mikado ! Il s'agira de séparer le tas de figurines pour reconstituer les armées, ouais !!!

Week-end du 14 & 15 novembre : Convention de Vaires

Week-end un peu particulier avec la 7° Convention de Vaires sur Vaires organisé par nos amis des Dragons de Vaires. Comme les 6 précédentes nous avons présenté une démo. Cette année encore nous avons proposée aux visiteurs et joueurs des autres associations de jouer une partie sur le jeu Saga Samouraï. Nous avions prévu 4 scénarios, 2 par jours et avons eu le bonheur d'avoir pu jouer chaque scénario avec un ou plusieurs visiteurs.

Voici les photos de notre table de jeu pris entre deux combats. Vous pourrez trouver un résumé de l'histoire hippique dans la section Saga du blog, car oui les scénarios constituaient une mini-campagne avec des conséquences sur le dernier scénario en fonction des résultats des autres.

Table du Samedi avec les scénarios 1 et 2 :
 Scénario 1
 
 
 
Scénario 2
 
 
 
 
 
Scénario 3
 
 
 

Scénario 4
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voilà, je vous ai mis toutes les photos que j'ai pris, vous les retrouverez avec des explications dans la section Saga. Malheureusement je n'ai pu prendre de photo des autres tables de jeu étant trop concentrer sur notre table. Je mettrai un lien rapidement vers le site des Dragons de Vaires qui ont pris énormément de photos dès qu'ils les auront mis en ligne.

En attendant, retour la semaine prochaine dans notre salle de jeu.

Samedi 7 novembre

Bonjour. Enfin c'est le retour au club... retour au club !? Mouais, ben y a qui fond du rab de vacances quand même... Mais c'est pas grave parc que finalement il y avait quand même 6 joueurs ce samedi dont deux nouveaux, pas mal non ?

Pour ce résumé de ce week-end je laisse la place à David puisque je n'étais pas là :p



Rhalalala, encore un énième conflit entre Siméelfus le Tricheur et Matshnik l’Avide résonne sur le Vieux Monde et sa commence toujours à peu près pareille, Siméelfus installe son mégaphone sur une colline devant la tour industrielle de fabrication de machine de tunnel de Matshnik et se met copieusement à insulter le rat. Le mégaphone de Matshnik étant déjà préparé du haut de la tour se met à insulter l’elfe noir à son tour… C’est pas mal grossier quand même ! Voyons le côté positif c’est un début de dialogue. L’elfe noir poursuit le dialogue en montrant son jeu de jambe.
Et puis se qui dû arriver arriva, les deux armées se dressèrent l’une en fasse de l’autre. Sous le flot d’impolitesse de leur général respectif, les armées croisèrent le fer. Mais l’elfe noir était sur le terrain de l’usine de Matsnhik et l’inévitable se réalisa, plusieurs rats ogres sortirent derrière les lignes de Siméelfus et rasèrent son armé.
Dans de dernière médisance, Siméelfus rangea son mégaphone satisfait de sa joute verbale avec l’ingénieur skaven et rentra chez lui… Oubliant son armé en train de se faire massacrer. Après tout ils remettront sûrement la même chose la semaine prochaine. Qui aime bien châtie bien !

Récit de Sarkothep le fléau de passage en ballade sur son char khemri.

Rome année 55 ap JCVD grand spécialiste du combat, le tyran bienaimé Davidus pris place dans la tribune du Colisée. Il fait très chaud ce jour-là, le tyran s’exclama «  Journée piscine ! » mais on l'informe que le Colisée n’est pas pourvu de telle équipement. Après avoir fouetté et jeté aux lions les ingénieurs, on s’ennuya ferme. Bon bah combat de gladiateur… Ok!
Les gladiateurs rentrèrent sous les acclamations du public, ce sont trois nouvelles teams de jeunes entraineurs. Dans un premier temps, l’ensemble des participants se jaugent, s’observent puis entament quelques passes bien sympathique pour les yeux des spectateurs confortablement installés en tribune officielle.
L’après-midi se passa sous de beaux combats spectaculaires mais très très peu sanglant. Puis quatre heure arriva et le ventre du dictateur glouglouta, c’était l’heure du goûter. Il exigea d’accélérer les choses. Les gladiateurs se soumettant à la volonté de leur idole en finir avec les politesses, un combat féroce reprit, sans pitié, un brouillard de sang, une ode aux dieux cruels. Ça tatane sec !
La team Thomaüs perdit rapidement l’ensemble de ses compétiteurs, puis sous les coups incessant de la team Téoüs les gladiateurs de l’équipe Valentinus tombèrent, laissant la victoire à son adversaire. Le despote était réjouie de ce très bon après-midi, le principal fut donc sauvé !