Samedi 23 novembre

Il s'est passé un truc incroyable lors de cette séance, et vous allez avoir du mal à y croire... Il n'y a pas eu de table Warhammer Battle, si si je vous jure sur la tête du El Presidente !
Il s'avère aussi que nous ne fûmes pas très nombreux ce samedi, beaucoup d'entre-nous ont préféré rester bien au chaud chez soi ou débuter la course aux achats de Noël, et oui déjà, c'est dans un mois ! Donc n'oublier pas votre liste de figurines... à peindre ;)

Bon, parlons un peu des activités de ce samedi. Nous sommes dans la phase finale de la démo Saga Samouraï, du coup le scénario a été joué lors de cette séance. Autre jeu qu'on avait pas vu depuis un certain temps est Tannhauser; les américains et les allemands sont ressortis de leur boîte.

Voici la table de jeu pour la démo Saga Samouraï. Pas mal, non ! Nous avons un monastère sur les hauteurs tandis que dans la plaine un Torii (porte des esprits japonais) et les maisons de fermiers.
La bataille tourne autour du Torii, le but étant de contrôler le monument sacré. Les démons arrivent les premiers et vont tenir durablement la position.

Charge généralisée des samouraïs qui partent à l'assaut de la colline sur laquelle se trouve le monument.
Combat final pour la possession du Torii. Les démons sont repoussés, leur chef est tué et les samouraïs mettent quelques orteils juste à temps sur la colline pour gagner la bataille.

A Tannhauser, les marines ont été largués sur une base secrète du Reich dans les confins de la Scandinavie.
Alors qu'ils doivent absolument récupérer un objet aux mains des allemands, ceux-ci ont caché la clé permettant d'ouvrir la salle dans laquelle se trouve l'objet.
Malgré les fumigènes pour couvrir leur avancé dans les sombres couloirs, les américains font face aux pouvoirs psychiques des allemands. Comme dans tout film bien américain, le premier hors de combat fut le black du groupe.
En éliminant le commandant allemand et en récupérant la clé sur le corps encore chaud de celui-ci, les marines pensaient obtenir leur sésame pour quitter la sinistre base ennemie. Mais ce fut sans compter sur la fourberie allemande, ce n'était pas la bonne clé, c'est un simple soldat qui la détenait. Comprenant leur erreur, les marines tentèrent de récupérer la bonne clé sans réussite, tombant les uns après les autres sous les coups des soldats du Reich.

Samedi 16 novembre

Nouvelle séance mais mêmes activités sur les tables, une sur Warhammer Battle, l'autre sur Saga Samouraï. Nous avons aussi profité en fin de journée pour conclure la Campagne Warhammer qui a vu la victoire des Comtes Vampires, ils ont bu jusqu'à la dernière goutte de sang tous leurs rivaux.

Même si les elfes noirs s'étaient bien déguisé, il s'agissait bien d'un affrontement entre cette faction et les skavens, venu très nombreux.
De long, les skavens ressemblent plus à une armée composée de droïdes tout droit sorti des usines de montage. Bien reçu, bien reçu.

Un nouvel affrontement entre les hordes de démons l'Outremonde et les forces défensives samouraïs, cet fois-ci dans les terres mais toujours aussi près d'un temple qui on l'espère va donner de l'inspiration aux guerriers.
Une armée de démons tout rose attaquent les samouraïs dissimulé dans les bois, à moins qu'ils n'y vont parce qu'ils s'agit en fait de chippendales, d'où les bois... hum, hum !
Bon, le gros monstre de la dernière fois est encore là. Il en met plein les yeux sous l'acclamation de ses congénères rester légèrement en retrait. Mais la fête se fini quand la puissante créature s’effondre sous les coups répétés des samouraïs. Rideau.

Pour finir, comme dit précédemment, nous avons clôturé notre Campagne Warhammer. Vous pouvez retrouver les dernières infos sous peu, notamment la carte finale en cliquant sur le lien de la campagne. Vous pouvez aussi lire ou relire les compte-rendus de bataille qui ont animés cette campagne qui a durée 1 an.
Merci à tous les joueurs.


Samedi 9 novembre

Fini les vacances ! Et retour donc des joueurs ! La journée a été marquée par l’effervescence de 4 tables de jeux : 2 pour Warhammer Battle, 1 sur Saga Samouraï et la dernière sur Zombicide.
Le tout en image.

La première Battle a vu une opposition entre nains et morts-vivants et nous sommes tombés sur un scoop : les nains aiment la forêt, preuve à l'appui. Comment ça, un large mouvement tournant ? Et depuis quand les nains utilisent ce genre de tactique ! Non, non, ils aiment la forêt et puis c'est tout !
A moins que ce ne soit les serpents géants qui leur ont fait peur ? Enfin géant... pour un nain oui. Mais bon, après l'émotion, les mini-mois à barbe ont réagit avec rudesse et le marteau fracassa la pierre.
Pause photo : oui c'est bien là ! Vas-y donne tout ce que tu as ! Oui, ce profile est meilleur tu as raison. Faudra quand même retoucher la photo un peu pour retirer les bourrelets. Eh oh, le nain ! Arrête de bouger un peu, on en est déjà au troisième... Bon vous l'aurez compris, le Nécrosphinx a piétiné joyeusement l'artillerie naine, faut dire que nos amis les nains sont pile à la bonne taille.

Raz le bol qu'on se fiche d'eux, les nains ont fini par foncé dans le tas... d'os et les ont brisé menu menu. Victoire des nains sur un tas d'os, c'est limite quand même. C'est un peu une beuverie sans Bugman !
Petite pause syndicale entre deux bastons Battle pour un détour au Nippon ! Les samouraïs japonais tentent d'arrêter une horde de démons sur les côtes de l'archipel.
Et oui ! Le reporter photo prend des risques en montant sur le toi du temple dominant la plage pour vous donner des images de l'affrontement. Les Onis (démons en jap) ont piqué la dune aux Khemris et le bois aux elfes. Aux vaillants samouraïs de les reprendre.

Bon en fait, y a un monstre noir de rage qui veut pas et qui met des mandales à tout le monde ! Difficile pour les pauvres humains. Bah oui, les nippons c'est des humains !
C'est les elfes qui font être content, le bois est repris, enfin jusqu'à ce que le vil méchant face un quart de tour. A moins qu'il ne s'occupe personnellement de la pauvre shugenja (sorcière en jap, faut vraiment que je vous traduise tout !) toute seule... La combatte, on est bien d'accord. Eh ! what did you expect ?
Après cet interlude reposant, voici la seconde bataille pour la Terre du Milieu... holà je m'enflamme ! Donc nous disions, un combat entre des gros bébés toujours affamés et les chétifs nefles. Les deux camps tâtent le terrain avant de se rentrer dedans.
Étonnamment, ce sont les nefles qui lancent l'assaut. Peut être qu'ils en avaient gros sur la patates après s'être pris une grosse raclée par les Asgardiens dans Thor 2 surtout que Malekith a pris cher.

Alors qu'on pensaient qu'ils succomberaient sous la masse graisseuse des Ogres, les épéïstes elfes noirs séparèrent le bon grain de l'ivraie dans les forces ennemies, pénétrant comme dans du beurre.
Une nouvelle puissance vint s'imposer sur le champ de bataille ! La nouvelle force des nefles finit par faire fuir les plus peureux ou par écrabouiller ceux trop fou pour rester. Cette faction monte en puissance... enfin jusqu'à la prochaine grosse baffe.
Pour finir dans la détente et la bonne humeur... non, je blague là, c'était plutôt dans le stress absolu et une ambiance Hitchcockienne que certains joueurs se sont lancé dans un pari stupide de traverser une ville remplit de zombie.
Stupide disions-nous, le mot est faible, en moins de 10 minutes seul un seul personnage avait encore une arme (pas une poile heureusement), en 15 minutes, deux d'entre-eux étaient manger tout cru.
Bref, disons pour éviter les détails sanglants, les survivants n'ont pas survécus. Du coup, je vous propose de nous arrêter plutôt sur ses figurines très bien peintes qui subliment cette table de jeu. Il y a de la beauté dans l'horreur ! Merci général aux peintres pour cette belle table de jeu.




samedi 2 novembre

Vous avons assisté à une bataille en 2500 pts sur Warhammer Battle entre les Morts-vivants et les Elfes Noirs. Les Morts-vivants avaient sortie du People avec la Reine Kalhida, un Prince des Tombes et le Nécromants tandis que du côté des elfes noirs, Morathi sur son Pégase Noir dirigeaient les troupes.

L'engagement a été violent et rapide, les chars et le Nécrosphinx mort-vivants ont chargé dès la première opportunité ses troupes elfiques très statiques et attentistes. L'hydre et les furies ont bien tenus la ligne sous les yeux du général en chef.
Au centre, les archers khermis sous les ordres de Kalhida ont ravagés les rangs des elfes noirs. Chaque tour, les volées intenses de flèches empoisonnées détruisaient une unité ennemie entière. En deux tours, le centre elfes noir, n'existait plus. Sur le côté gauche des morts-vivants, l'unité de Nécroserpents tenaient en respect la cavalerie légère elfe et des archers. Une charge des reptiles a suffit pour faire fuir l'aile elfique.
La résolution de la bataille vint de l'engagement principal. Malgré l'aide de Morathi, l'Hydre de guerre tombe sous les roues des chars. Le nécrosphinx lui sous les lames de l'unique survivante furie. L'avancée des 2 hordes de squelettes sur le centre font largement basculer la balance en faveur des morts-vivants qui voient fuir le général ennemi prétextant d'aller chercher du renfort.