Samedi 25 octobre - Campagne Warhammer

Toujours dans nos sessions campagne au club, cette fois-ci les joueurs se sont retrouvé autour de la table pour faire combattre leurs figurines peintes. L'objectif était de peindre de quoi faire 100 pts d'armée, tout le monde n'a pu malheureusement atteindre cet objectif du coup, il a fallut prendre des sanctions.
Voilà ce qui arrive quand on s'amuse trop avec la Nécromancie, cela devient difficile de peindre ! Demandez au Seigneur des Mort-vivants, il se tue à la tâche !

Bon avec les survivants, nous avons pu faire 2 escarmouches dans l'après-midi avec une règle maison pour la campagne.
Pour le premier scénario, une faction bretonnienne s'était allié à des hauts-elfes pour défendre une fontaine aux propriétés magiques contre une coalition assez étonnante d'elfes noirs et de hauts-elfes, leurs généraux durent porter par la suite des titres assez bizarre.
Les chevaliers bretonniens tentèrent de bloquer le passage aux hauts-elfes qui longeaient la barrière pour se protéger des tirs, mais leur seigneur tomba et les couards de chevaliers décampèrent plus rapidement qu'un chasseur chasser par un lapin, mais moins que ce ne soit le contraire !
 La résolution de la bataille se fit autour de la table de jeu, ça c'est normal direz-vous, mais surtout autour de cette fameuse fontaine au centre du village. La coalition eut raison des derniers défenseurs elfes, cependant l'histoire ne dit pas ce qui s'est passer après entre les vainqueurs, car sans ennemis communs, les rancoeurs resurgissent généralement rapidement.
Dans le deuxième scénario, il n'y eu plus qu'une seule faction elfe, évitant ainsi toute confusion. Mais cela n'empêcha pas ceux-ci de se crêper le chignon dans une grange.
Partie de trop loin, les bretonniens eurent beau faire galoper leurs coursiers, ils ne ramassèrent que les morceaux. C'est là que Tacite aurait alors dit : A vaincre sans périr, on triomphe sans gloire !
C'est beau Tacite (58 - 120 ap. JC). Bref vous l'aurez compris, c'est pas encore aujourd'hui que les Bretonniens ont récolté les lauriers de la Gloire.

Prochaine séance sur la campagne le 20 décembre, mais cette fois-ci en 200 pts.
Pas de séance le 1° février.

Samedi 18 octobre - Campagne Saga en pleine campagne

Séance sous le signe du samouraï, la journée fut consacrée à la campagne Saga Samouraï cependant là où nous devions être 5 au club, il s'avère que deux d'entre-nous ont combattu en plein milieu de la campagne picarde. Nous aurons un résumé de leur bataille dès que la missive aura traversée les 93 lieues à cheval, c'est à dire dans quelques jours.

La bataille qui s'est déroulée dans la campagne picarde concernaient les clans du Phoenix et du Héron, tandis que les clans du Lion et de la Grue s'étripaient dans nos murs.

L'objectif de chaque clan fut de tenir le plus longtemps possible 3 points stratégiques du champ de bataille : 2 collines et 1 bois. Le clan du Lion s'empara assez rapidement du bois sans que la Grue puisse vraiment menacé le flanc adverse.
La colline centrale vit des combats acharnées entre les deux forces en présence. La Grue tenta plusieurs fois de percer les lignes du Lion pour le déloger du point stratégique.
Il fallut même que le Daïmyo de la Grue intervienne personnellement sans plus de succès pour prendre cette fichu colline qui reste au final sous contrôle du Lion.

Samedi 11 octobre - Les bourrins intergalactiques sont de sortie



Comme certains joueurs étaient occupés par un événement, peu d’entre nous sommes venus pour cette séance. Du coup ce fut l’occasion pour certains de ressortir de leurs placards leurs figurines poussiéreuses de Space Marines. Les bons vieux bourrins allaient de nouveau dérouiller de l’alien à coups de blaster et de grenades vortex, ouais !!!

Nous n’avons eu que très peu d’info sur la bataille qui s’est déroulé, il semble que les transmissions furent rapidement coupées entre la planète et les flottes spatiales, cependant des satellites espions ont pu récolter quelques  photos de l’assaut Space Marines.

D’après les premiers rapports de bataille, il apparait de l’ennemi ne fut pas des vils aliens comme on le pensait mais des spaces marines rebelles. L’élite de l’élite de l’élite qui retourne ses armes, on comprend pourquoi le Haut Commandement Terran a essayé d’étouffer l’affaire. En saurons-nous plus ? 
 
 
 
 

Samedi 4 octobre

Il n'y avait pas foule ce week-end à la maison des associations de Lagny cependant cela n'a pas empêcher Loïc et Matthieu de s'affronter dans un match de Blood Bowl ardu. Le seul hic est qu'il n'y eu pas beaucoup de spectateurs pour ce match; donc un résumé assez précis est requis pour cette 3° mi-temps.
Dans un stade  au moité vide avec 5000 fans de moisi et 4000 rats puants, le skaven bote le coup d'envoi.
Dans un éclair d'initiative et d'agilité le Thro-Ras Throra-Pas se place sous le ballon et débute le match balle en mains. Avec ce poids en moins sur les épaules (pas facile de ramasser un ballon avec des osselets), le coatch ordonne la charge par la droite.
Les momies baffent et rebaffent enfonçant la ligne skaven. A ce stade les deux coureurs skavens sont déja au repos dans les tribunes.
 Grâce à de nombreuses esquives malheureuses (que des 1 ou 2...) les tours skavens s'achèvent un peu trop vite.

Des le troisième tour le thro-ras effectue une percée et traverse la ligne des ratons, Poursuivis par un trois-quart skaven bien décidé à tenter un blitz sur la ligne. Chaleureusement trop occuper à songer à la gloire éternel que lui rapportera ce plaquage, le  skaven se prend  les griffes dans la queue à sa première mise de paquet. Bim Turn Over.

 Le coatch khemri,  avec sa sagesse séculaire ne prend pas de risque et Touch Down. A ce stade les skavens ont 1 blessé et 4 KO. 1 Seul récupère assez pour retourner sur le terrain. Malgré tous, grâce aux remplaçants les skavens alignent 10 joueurs  pour ce nouveau coup d’envoi.
Alors que le thro-ras envoi le ballon au centre de terrain skaven, les skavens vexés commettent un faux départ et se ruent sur les khemris alors que le ballon n'a pas toucher le sol. Comme les Khemris, les skavens tentent un passage en force sur le flanc avec un rat ogre et un blitzeur.
Mais la ligne khmeri pli mais ne rond pas. Le coatch khemri envoi tout ce qu'il a vers le flanc gauche ouvrant un boulevard coté droit. La truffe toute frétillante devant l'occase le coatch skaven renverse le jeux par une magnifique passe.
Bien que privé de ces coureurs le coatch skaven y crois!  Ce trois-quart isolé va y arriver.  Et Bam un blitz  d'un squelette, plus chanceux que les skavens sur les mises de paquet, mettant fin aux rêves des skavens de marquer en première mi temps.

 
La seconde mi-temps débute sur un pointard dans les lignes skavens ne comprenant moins de neuf joueurs sur le terrain. A ce stade 2 blessés et 3 KO. Malgré la présence intimidante du rat ogre, les skavens réduit à 5 sur le terrain ne peuvent plus s'opposer à la nouvelle percée du thro-ras.
C'est par ailleurs durant se second sprint que les calcifications millénaires du thro-ras cèdent et  rendent  un peu de la célérité d’en-temps du coureur de khemri... ( évolution +1Mvt)
Sur de sa victoire le coatch de khemri ordonne au thro-Ras de ne pas passer la ligne avant le 8° tour, permettant  ainsi aux 4 momies de s'acharner sur le rat ogre.
 Résumé et photos fait par Loïc.