Samedi 23 février

Gros week-ennnnd ! Attention... 3 tables de jeuuuux, 8 joueuuuurs, 1 appareil phoooooto, des centaines de fiiiiiigurines ! La boîte de coookiies ! (Ah, y avait pas de cookies, les traditions se perdent!) Whoooo, c'était brûlant samedi ! la salle était chauffée par l'excitation des combats et des tactiques mise en place.
Nous avons pu assister à un pillage de village gallois par des vikings sur la règle SAGA de Studio Tomahawk, un engagement très bourrin pour tester une armée Chaotique face à des Ogres sur Warhammer Battle et à un combat fratricide entre les Khemris et les Comtes Vampires pour notre campagne Warhammer.
Que du lourd, le tout expliqué en image !

Toujours dans le besoin de tester notre scénario pour la règle SAGA de Studio Tomahawk, nous avons demander à une troupe de Jomsviking de bien vouloir effectuer un raid sur un village de pêcheur gallois.
Le village composé de plusieurs habitations et enclos, sont des points d'arriver des défenseurs gallois tandis que les vikings avancent vers le grenier au milieu du village.
Les attaquants s'en sortaient plutôt bien malgré la perte d'un groupe de garde qui c'est retrouvé face au chef gallois et sa garde. Lorsque les vikings récupérèrent quelques sacs de blé, certains d'entre-eux en eurent assez d'être pris pour cible par les flèches et javelots gallois et firent tâter de leurs haches à leur adversaires.

Quand leur colère fut apaisée (les Jomsvikings jouant leur capacité sur le niveau de colère), notamment grâce à la mort du chef gallois, nos vikings quittèrent le rivage avec peu d'hommes et peu de sac de blé. Plus tard, le chef Jomsviking avouera que ce n'est pas le plus important, l'essentiel était de bien se marrer !
Dans l'affrontement entre Mort-vivants et Comtes Vampires, les rituels ont tenu une place importante dans la bataille. L'invocation de la chance est une cérémonie très complexe car elle a un facteur très aléatoire dans la réussite du projet. En tout cas, le prêtre Liche y met tout son coeur ! Ah, il n'en a plu ! C'est peu être pour ça qu'ils ne gagneront pas alors !
Dans cette bataille de domination de la campagne Warhammer, les deux armées se lancent à corps perdus dans la mêlée. Bout d'os, de chair putride et on en passe volent dans tous les sens, heureusement de la charette macabre est là en temps que moto-crotte, ça évite les taches et les bout de chair incrustée dans la nappe !

Bien que les chars Khemris soit passer 4 fois sur la colonne de zombies en comptant les marches arrières, une partie des troupes des Vampires à quand même survécu. Les chars ayant besoin de retourner aux stands pour changer de roues ont du laisser leur place aux Hushastis et Serpents de tout genre. Malheureusement pour eux, les vampires furent plus mordant, et tout ce beau monde en putréfaction fut ramasser par la patrouille et mis dans le saladier pour puanteur nuisante sur la voie public.
Dans l'autre affrontement warhammerien, une armée chaotique tout fraichement sortie de son livre d'armée, se testait face à des Ogres aguerris. Pour cette partie, le Magot chaotique a réussi à se tenir convenable à table et ne s'est pas transformer en Prince Démon dès de le premier tour !

Deux énormes rouleaux compresseurs se sont fait face lors de cette bataille, du coup ce fut un vrai chantier. Mais les troupes idolatrant Nurgle ayant l'habitude de la maîtrise du Chaos prirent l'avantage et firent fuir une à une les unités Ogres. Au final, ce fut plus le chaos chez les Ogres que chez les chaotiques; on se demande  s'ils n'auraient pas virés de bord. Enfin bon que dire si ce n'est une victoire du chaos par chaos. C'est redondant, je sais, mais tellement marrant.
Malgré leur défaite, les Ogres savent quand même faire la fête. Grande chenille, tradition des figurines warhammer au club oblige, mais il n'y aura pas de chocolat à l'arrivée car pas de bras...



Samedi 16 février

Ce week-end, nous nous sommes retrouvés autour d'un des jeux phare de notre club, j'ai nommé Formule Dé. 6 fous du volants étaient au départ de la course. Pendant ce temps, une bataille s'engageait sur la table d'à côté entre les Nippons et les Forces du Chaos sur Warhammer Battle.
En exlcusivité, les images des temps forts !

Formule Dé est bien souvent une histoire de virage, comme on peut le voir, David sur Spiker et Julien avec Lotus Triple Epaisseur, sortent mieux du premier virage que les autres et prennent la tête.
Au 2° Tour, Laurent sur Torro Rosso a mis du Red Bull dans son moteur et a une sacrée longueur d'avance, David le suit avec difficulté, les autres se battent pour la 3° place.

Evènement assez inattendu, David se fait rejoindre par les autres concurrents et malheureusement pour lui, Mathieu perd complètement le contrôle de son véhicule (un coup de Diabolo et Satanas, c'est sûr !) puis le percute. Loïc avec son bolide McLaren attrape une deuxième place inespérée, Nolwenn avec sa Riiinault franchit la ligne d'arrivée à la 3° place et Julien ferme la marche avec sa voiture balai à... (hum! hum!)

Un affrontement entre humain (ici les nippons) et une horde du chaos comme on les aime. Les nipppons alignent beaucoup de troupes en espérant faire plier l'adversaire sous le poids, du coup, le magot de Nurgle décide de muter direct en Démon du chaos, histoire de rééquilibrer les choses. Maintenant les forces du mal ont 2 Démon du chaos dans leur armée. Bref, l'équivalent de 2 Dark Vador quoi, les nippons vont souffrir parce que la force n'est pas avec eux sur ce coup là.

Le Magot Démon du Chaos a lancer un cri déchirant vers les arquebusiers ashigarus "Bouh!" ce qui les a fait paniquer et sont aller se réfugier derrière la colline, les cavaliers du chaos les élimineront mais ça c'est une autre histoire ! Du coup, le Prince Démon s'est rué sur les friandises avec des lances. Après avoir défier et éclater le héros tenant la bannière de l'armée nipponne, il a couru après les pauvres nippons qui ont détalé comme des lapins.
Pendant ce temps, les guerriers du chaos combattaients les vaillants samouraïs, qui ne reculaient pas malgré le ratio de perte impressionnant des chaotiques. Le Prince Démon de Nurgle, s'ennuyant un peu après le trop court combat contre les ashigarus décide de piquer les jouets ds guerriers du chaos et prend de revers les samouraïs restant qui n'ont pas reculé d'un iota. Ils seront massacré jusqu'au dernier, le seigneur nippon servant de dessert.
La partie fut intéressante dans le sens où les chaotiques nouvelles versions sont toujours aussi monstrueux. A voir cependant contre un adversaire plus coriace tel que des Ogres par exemple. Je dis ça mais j'ai rien dit !

Dernière chose à signaler tout de même, avec l'arrivée de Siméon un peu tardive, mais présent tout de même, nous furent 9 joueurs lors de cette séance, donc merci à tous pour cette bonne journée !

Samedi 9 février

Par manque de motivation évidente, nous n'avons eu qu'une seule grande table de jeu lors de cette séance, un affrontement entre les Spaces Marines de Mathieu et les Eldars de Cédric sur la nouvelle version de 40K. Pendant ce temps, Siméon et David faisait la futur liste d'armée des Elfes Noirs qui font prochainement affronter les Ogres et se sont ensuite attaquer à une mini-partie Star Wars avec la venue de Loïc.

Voici une belle table de jeu comme on aimerai en voir tous les week-ends ! Les Spaces Marines défendent les deux grandes bâtisses en ruines tandis que les Eldars se faufilent entre la partie ancienne de la ville et prennent positions derrières des barricades de fortunes.
Les canons sur pattes eldars rencontrent les Terminators, leur tirs fonts quelques dégâts, cependant les Spaces Marines arrivent rapidement au corps à corps et avec leur blindage mastoc subissent à peinent quelques éraflures alors qu'ils démontent les troupes les plus solides eldars en quelques minutes. Les chars et marcheurs de guerre en soutien ne sont pas mieux lotis en ne faisant aucun dégâts aux blindés adverses.

Une escouades de vengeurs acheminée par un transport de troupe débarquent et canardent une unité de spaces marines fraichement parachutée. Les 35 tirs effectués lors de ce tour sur l'unité spaces marines ne feront strictement rien grâce à leur armure. Dans le même tour, les eldars perdent leur commandant et son unité d'élite de 10 scorpions au corps à corps en faisant à peine 3 pertes aux spaces marines. Comprenant que son armée est strictement impuissante, le joueur eldar ordonne le repli général.
Sur la mini-partie Star Wars, les joueurs ont rejouer une partie des premières scènes du 3° épisode lorsque Obi-Wan et Anakin infiltre le vaisseau amiral de Grevious. Les combats furent acharnés et le final opposa le Maître Jedi au Commandant de la Flotte Séparatiste.

Samedi 2 février

Cette séance a débuté par la conclusion du 1° Tour de la Campagne Warhammer, où les Comtes Vampires dirigés par Loïc prennent la tête du classement. Nous avons enchaîné par le préambule du 2° tour et le lancement des défis, ainsi, les Nippons rencontreront les Skavens, les Ogres combattront les Elfes Noirs et le duel au sommet aura lieu entre les Khemris et les Contes Vampires.
Vous trouverez les détails sur le lien de la campagne.

Après plusieurs joueurs se sont testé à un autre jeu : Infinity, jeu futuriste basé sur la colonisation humaine de l'espace où plusieurs factions humaines finissent par en venir aux mains, le plus souvent armées de préférence, ou a repousser des invasions extra-terrestres.

Pour tester la règle, Loïc, Matthieu et Siméon ont pris trois factions identiques afin de voir les mécanisme de jeu. Ici la faction humaine de Matthieu.
Comme il s'agit principalement d'un jeu de tir et qu'il y a très peu de combat au corps à corps, il est important d'avoir des éléments de décor en quantité sur la table. Ici la faction de Siméon.
Enfin vous contrôler un groupe de 6 à 8 personnages, cette règle demande peu de figurines à peindre donc idéal pour débuter dans les jeux d'escarmouches.