Samedi 10 décembre - Warhammer La Fin des... de la Campagne

Bonjour,
Ce samedi a été consacré à la campagne Warhammer qui dure maintenant depuis 1 an et demi. Deux parties s'est jouée pour le compte du 6° tour de la campagne. Il était probable qu'en cas de victoire de Matthieu, la campagne se termine pour cette fin d'année. Bon, si vous avez lu le titre du sujet, je vous ai déjà spoilié le final.

Donc pour ce tour de la campagne après un affrontement entre Raphaël et Cédric, il y a quelques semaines, cette fois-ci c'est au tour de Loïc d'affronter David et Julien d'affronter Matthieu. Étonnamment après l'envoi d'un pigeon voyageur par les réseaux fibrées informant qu'une armée Khaotique risquait de venir à la rencontre des skavens, il s'est avéré que ce n'est pas seulement une armée de Démons de Khorne mais 2 armées de Démons de Khorne se sont présentées sur les tables de jeu. Il semble que le Saigneur des Crâne soit en manque de gobelet pour trinquer avec ses très nombreux invités.

 Face aux Khorneux de Loïc, David avait recruté tout les Ogres du club, venant de chez Julien et... Loïc. Y a du pot de vin là dessous, moi je vous le dit. Une belle masse d'une vingtaine d'Ogres formait le coeur du dispositif des géants soutenu par plusieurs unités de tirs.
 Malgré la tentative d'une stratégie hautement élaborée par le Tyran David, ça reste du warhammer donc grosse bataille au centre et on compte les points. Les furieux sanguinaires sont montés rapidement aux créneaux pour en découdre rapidement.
 Chaque camp l'emporte sur un flanc, du coup c'est la mêlée au centre qui sera déterminante. Or il semble que Khorne protège bien ses petits qui refusent de mourir sous les coups de masses des Ogres et ceux-ci flanchent à la plus grande joie du Saigneur des Crânes. Il fait en avoir de très gros ce soir, il est content.




Sur l'autre table de jeu, nous retrouvons des... à bas tiens encore des Khorneux, face à la vermine. Connaissez-vous la subtilité des démons rouges et les rats gris ? Moi non plus ! C'est donc dans la plus grande tradition et le chaos de la bataille que toutes ses figurines s'écharpent joyeusement dans le foutoir le plus complet. Sa charge, contre-charge, attaque sur le flanc, dans le dos, sur le flanc d'une unité déjà sur le flanc. Cela ressemble à un jeu de domino, du coup c'est mémé qui gagne. Kéwoiaaa ?
Comme à leur habitude, les skavens déboulent dans le dos des démons et font très mal. Non en fait ce qui fait le plus mal aux Khorneux, c'est ce sale petit rat gris qui s'excite comme une puce sur la cloche infernale en lançant des 13° sorts à tout va, faisant fi des multiples fiascos grâce à la protection de la cloche. Les démons s'est prennent plein de museau qui passe du rouge écarlate à un joli rose pâle et brun plein de poil.

Bien de Khorne soit généreux avec ses bébés en envoyant d'autres sanguinaire par un portail, les créatures démoniques se font méthodiquement grignotés par la masse skaven. Seuls les écarisseurs et le Démon majeur s'en tire finalement. Les troupes de Matthieu gagne cette bataille, mettant un point final à la campagne.

Un résumé plus détaillé des deux batailles est présent sur la partie Warhammer du blog.

Il s'agissait de la dernière séance de l'année terminant au passage notre campagne warhammer. Retour prévu au 7 janvier avec un nouveau départ puisque nous lancerons normalement la saison 2017 de Formule Dé. En attendant la suite, passez de bonnes fêtes de fin d'année et rendez-vous en 2017 pour nous l'espérons encore une meilleure année.





Samedi 3 décembre - Quand Morr plane sur Mordheim !

Bonjour, peu de joueurs aujourd'hui pour cette séance hebdomadaire, il semblerait que certains joueurs épuisé par la convention de Vaires ont préféré prendre quelques jours de repos supplémentaires. Du coup, résumé de la journée directement par les joueurs présents autour d'une table de jeu sur Mordheim :

Little Cathay in Mordheim


Aujourd’hui, dans la ville de Mordheim et plus précisément dans le quartier affilier à l’extrême orient du monde de warhammer que les phénomènes plus étranges les uns que les autres se déroulent.
Dans un premier temps deux bandes elfes qui ne peuvent absolument pas se voir, ont décideé de régler leurs comptes dans le quartier cathayn de Mordheim.
C’est seulement sur place que les deux équipes remarquèrent que le lieu de la confrontation était une très mauvaise idée.
Dans un premier temps, tout semblait mort dans ce quartier, pas un seul bruit, de la brume dans la rue, mais avec une très bonne visibilité grâce à des yeux d’elfes des deux cotés et une pleine lune illuminant Mordheim…
Une pleine lune vous dites ! Donc les bruits de grognement proches de nous ce n’est pas des chiens…
C’est ainsi que la malchance heurta les deux bandes en la personne de deux énormes loup-garous.
Ces monstres jouant dans une catégorie bien supérieure aux elfes, les deux équipes ne virent pas le jour et repartirent chacun de leur côté la queue entre les jambes.

(Une des rivières de Mordheim séparant le quartier cathayn du reste de la ville)

Quelque jour plus tard l’équipe haut elfe, après avoir pansé ses blessures, part débusquer un groupe de bandits. Manque de chance, une équipe skavens était également sur le coup. Les hauts elfes prient en sandwich ne firent pas de vieux os et une nouvelle fois fuit le terrain laissant les skavens tabasser les brigands dans la joie et la bonne humus… humeur !

(Ratatouille, la team skaven qui réussit tout ce qu'elle entreprend… actuellement)

Nouveau jour, nouvelle missive d’insulte elfe noir, s’en est trop pour le chef haut elfe, qui recrute un mage elfe et part en guerre contre ses cousins.
Les deux équipes se font rapidement face et règles leurs comptes à coup de projectiles, le premier à tomber fut le mage au elfe, transpercer au niveau de l’œil.
Pris de panique, le leader des hauts elfes s’exclama : « Non nous sommes que des PNJ, on ne peut rien faire ! » et partirent une nouvelle fois se terrer dans leur planque laissant la victoire au elfe noir.

(mal'dro, la team elfe noir qui s’en sort grâce à de viles tricheries)

(Et enfin leur cousin la team Elf-Fest qui n’est pas d’humeur à faire la fête actuellement)

Texte et photos de David !