Samedi 26 mars - Formule Dé

Chers spectateurs, chères spectatrices, bonjour ! Je suis Dédé Grognard et je vais vous présenté ce Grand Prix de Formule Dé à Sepang en Malaisie. Prix un peu spécial, puisqu'il a lieu le week-end de Pâques, les organisateurs ont jugés bon de remplacer le traditionnel trophée par un oeuf en chocolat ! Non, non ce n'est pas une blague, le premier joueur gagnera un oeuf en chocolat.

Aujourd'hui, 10 joueurs présents sur les 13 que compte le club sont au départ de ce championnat de Formule Dé. Les essais sont marqués par la pluie et celle-ci a décidé de persister pour le Grand Prix lui-même. Du coup sur la ligne de départ, outre les jolies filles qui tiennent les panneaux, nous avons dan l'ordre : Valentin sur McLaren, Julien sur Psyker, David sur Lotus, Théo sur Williams, Matthieu sur Red Bull, Siméon sur Ferrari, Adrien sur Williams, Cédric sur Renault, Loïc sur Renault et Laurent sur Sauber.
 Ça y est les pilotes sont près à partir et le départ est donné. Premiers accrochages dans la ligne droite, une des Renault perd déjà un bout d'aileron mais aucun joueur n'a fait de départ raté ou de super départ. Au premier virage ça se bouscule pas mal ! David prend temporairement la tête, Matthieu est très bien remonté et l'on voit déjà une scission entre deux groupe de voitures. Siméon déboule plein po dans le virage avant de sauter sur les freins. Il repartira dernier à la sortie du virage.
 Alors que David et Matthieu s'extirpe du peloton, dans le premier groupe de poursuivant, Loïc est le premier pilote a abandonner la course. après la perte de son aileron, cet fois-ci c'est tout l'avant de son véhicule qui s'encastre dans l'arrière-train du bolide de Théo. Les débris commencent à s'accumuler sur la piste.
 Quelques virage plus loin, alors que la Lotus David se fait rattraper par les deux Williams, c'est au tour de Théo de finir la course dans le bac à sable. Il en profitera pour faire un immense château digne du voisin.
 Alors que le premier tour n'est toujours pas finit, les 3 virages qui se succèdent avant la première grande ligne droite vont être dévastateur pour les bolides. La voiture du président et celle de Valentin vont grappiller des places au fur et à mesure que les autres joueurs vont plantés leur véhicule dans les concurrents. Ainsi Julien et Laurent ne résistent pas à s'envoyer en l'air dès le premier des trois virages dangereux. Puis Siméon déboule de nouveau comme un boulet de canon et explose sa Ferrari sur la Lotus de David qui, déjà endommagé, se fait pulvériser malgré sa triple épaisseur. Des débris atteignent la Williams d'Adrien qui malheureusement pour lui doit aussi abandonner. La Renault de Cédric s'extrait de ce magma de plastique et de métal brulé, non sans avoir aussi souffert de se carambolage. Mais maintenant il est deuxième, suivi de près par Valentin.
 Il ne reste plus que trois voitures en course : Matthieu sur Red Bull, Cédric sur Renault et Valentin sur McLaren. Alors que Matthieu est en tête, c'est portant Cédric qui a pris du Red Bull, il fonce en 6° dans les deux grandes lignes droite, rattrapant Matthieu et le doublant dans les stands. Valentin voit ses deux adversaires s'éloigner rapidement dans un duel pour la première place.
Matthieu reprend la tête à deux occasions dans les premiers virages, cependant Cédric négocie mieux le virage précédant la première ligne droite, lançant sur place la Red Bull de Matthieu. Le Président sort du dernier virage victorieux et atteint en premier la ligne d'arrivée suivit de Matthieu et enfin beaucoup plus long de Valentin.

Nous avons tout de même un podium complet malgré de nombreux abandons. L'Oeuf en chocolat est soulevé par le président sous les félicitations du public en délire et le champagne coule à flot (Mytho !).
Mais quel Grand Prix de Formule Dé ou plutôt de Formule Blood Dé ! Bravo à tous les participants.
C'était Dédé Grognard en direct de Sepang, Malaisie. A vous les studios.

Samedi 19 mars - Blood Bowl

Comme annoncé dans le titre, pour cette séance, nous nous sommes concentrés sur notre Tournoi de Blood Bowl. 4 équipes étaient présentes et se sont affrontés : Yapad'Lézards vs Égouts Blood Bowl Club et Phoenix de Walyanar vs Famouse Trooll Team.

 Dans le match entre les Elfes et les Orcs, ce fut d'abord les elfes qui profitèrent des erreurs de mains des Orcs pour marquer en premier. Mais le Troll des Famouse Trooll Team met un point d'honneur à faire respecter son équipe en sortant pas moins de joueurs adverses.
 Le score final de 3 - 1 en faveur des PHoenix n'est pas représentatif du match car les elfes ont profité de la malchance des orcs qui auraient pu marquer au moins 2 TD de plus à moins que leur changement de comportement, plus sauvage, en seconde mi-temps soient la cause de leur échec. A noter que l'arbitre n'a pas fini vivant le match !!!
 Dans le second match, deux équipes très polyvalentes s'affrontent pour la possession du ballon. Alors que le match aurait du être intense et enflammer les spectateurs présents dans le stade, il semblerait qu'une malédiction ou pire un empoisonnement ait toucher les joueurs des Yapad'Lézards.
 Effectivement, le score de 4 - 0 en faveur des skavens est sans appel. Des soupçons de corruption plane sur le match et il est même possible que le clan skaven pestilien ne soit pas étranger à cette affaire. Après un interview avec les officiels du tournoi présent, ceux-ci ni toute implication et même tout soupçon de corruption. Affaire à suivre...

Samedi 12 mars

Énième reprises de nos activités suite à une nouvelle coupure vacancière. Pour ce retour nous n'étions que 4 joueurs présents, un 5° est arrivée en milieu d'après-midi. Du coup, nous avons eu une table de jeu sur Warhammer où David et Matthieu ont testé deux styles de stratégies qu'ils n'utilisent pas habituellement, et l'autre table accueillit Gandalf et Gimli contre les gobelins avec une partie Saga des Anneaux testé par Cédric et Théo. Puis vient Zombicide lorsque Julien arriva.

 Sur Warhammer, alors que Matthieu tente la subtilité avec utilisant toutes les unités liées au clan pestilien, Cloche infernale, creuset de la peste et j'en passe, David tente le campement de position en utilisant que des unités équipés d'armes de tir : squelettes, Ushabtis, Géants d'os, Catapultes à crâne, etc.
 Les chars squelettes, isolés se retrouvent rapidement pris en sandwich par les foreurs skavens qui surgissent du sol, devant et derrière eux. Aucune illusion quant à leur survie.
 Un pack de bières ! Heu... non, impact imminent ! Deux énormes astéroïdes plein de rats percutent de plein fouet la ligne des morts-vivants. L'épaisseur des lignes de batailles présage un long combat.
 Finalement, c'est beaucoup plus rapide que prévu, les esclaves skavens fuient en masse, la magie des Rois des Tombes les lâches au plus mauvais moment, une faille invoquée par le Prophète Gris skaven s'ouvre sous les pieds de ses ennemis. Bref, les Khemris sont au plus mal et on ne donne pas cher de leur peau ou plutôt de leurs bandelettes molletonnées.
 Sur Saga des Anneaux, Les nains de Khazad s'occupent comme ils peuvent avec leurs voisins gobelins. Alors que Durin fait visité les lieux à son cousin éloigné Gimli et à Gandalf, ils tombent sur de facétieux gobelins... et quelques trolls.
 La garde Khazad fait rapidement le ménage dans la réserve de bûches infestés de vermines vertes sous les yeux bienveillant de Durin.
Pendant ce temps là, Gimli aux prises avec d'autres gobelins soient une valeureuse compagnie de guerriers nains submergé par le nombre. Il subira le même sort mal le soutien logistiquement magique de Gandalf.
Histoire de venger leur cousin, oui les nains sont très rancuniens, les gardes Khazad chargent un ennemi bien trop fort pour eux. Les Trolls les réduiront à l'état de boîtes de conserve inoffensives.
 Bref, toute cette histoire pour finir avec un duel entre Durin et le chef gobelin qui ne donnera rien d'ailleurs. Alors on se fait vieux, le nain parce que tu sembles bien fatigué.
Dernière partie à trois joueurs sur Zombicide. Les surivants tentent d'atteindre une prison pour se protéger, quelle idée ! Par chance, ils trouvent rapidement les clés du bâtiment sur le cadavre d'un taulier au pub du coin. Le reste ne sera que course poursuite ou les survivants eurent toujours une bonne longueur d'avance.

Les vacances en Picardie !!!

Bonjour à tous. Normalement le club est fermé pendant cette période pour raison des vacances scolaires, du coup, certains d'entre-nous sommes retrouvé autour d'une table de jeu l'espace d'un samedi mais en Picardie. Et oui, il a fallut aller dans les contrées lointaines et isolées du Grand Nord Français, habités de peuplades hostiles aux parisiens, pour taper le carton sur le coin d'une table.

Voilà comment nous nous sommes retrouvés pour faire une partie de Dead Man's Hand où les colts causent plus vite que la parole.
 C'est Ok Corail à River Slow. Depuis quelques jours une bande de banditos, dirigés par Xavier, tentent de mettre la main sur le commerce de la ville et a déjà éliminé le Sheriff et ses adjoints. Mais les cowboys, sous l'impulsion de Cédric, se sont révoltés et tentent maintenant d'éliminer le chef des banditos.
 Le règlement de compte a forcément attiré les curieux, et alors que l'agence Pinkerton est à la recherche d'un voleur de bétail parmi les cowboys, et Laurent arrive avec ceux-ci en ville car ils suspectent l'un des révoltés.
 N’appréciant pas trop que des étrangers interviennent dans leurs affaires, les banditos vont eux aussi vouloir éliminer l'officier de l'agence fédéral pour avoir la paix. Et c'est ainsi qu'on se retrouve avec un trio infernal qui veulent chacun la peau d'un autre.
 Les villageois ont presque désertés la ville vu ce qui est en train de se tramer. Les trois groupes tournent autour des bâtiments à la recherche de leur cible à abattre.
 L'un des cowboys a même prix position sur le toit du bar pour avoir un meilleur angle de vue pour coller une balle entre les deux yeux des fumiers de banditos qui terrorisent la bourgade.
 Alors que cette histoire tourne en rond, les joueurs observant avec attention leurs adversaires, ce sont les banditos et les Pinkerton qui abattent en premier leur atout. Leur chef de bande se retrouve en plein milieu de la rue principale de River Slow entrainant une fusillade évidente. Pris entre deux feux, l'officier Pinkerton charge le banditos avec le shot gun. Mauvaise idée ! Croire que l'on peut courir plus vite qu'une balle est une chose mais croire que courir vers 2 balles sans se les prendre est de l'inconscience... ou du suicide ! A vous de voir.
 Donc forcément, à la suite d'un tel acte... stupide vous dites, je n'aurai pas mieux dit ! Le chef des banditos nous gâta d'une petite danse, une salsa, en plein milieu de la ville.
Trop tard vieux ! Raser les murs pour éviter les pruneaux c'est bien ! Mais il aurait fallu en donner aussi pour gagner ! Ah ces cowboys, des bêtes a manger du foin.

Après cet interlude venu du fin fond du nord lointain, retour a nos vaches samedi prochain !