Bataille chez Picard !

Non, ce n'est pas le résumé d'une bataille à coup de glaces dans un congélateur géant !

Bien que notre lieu habituel pour nous retrouver autour d'une table de jeu nous soit fermé pendant la période des vacances, certains d'entre-nous avons quand même fait une bataille au lendemain de Pâques. C'est ainsi que goinfrer de chocolat, nous nous sommes rendus à Soissons voir l'un de nos joueurs pour faire une partie pour notre Campagne Saga.

Comme les clans de la Grue et du Crabe devaient résister à une invasion de l'Outremonde, nous avions décidé de faire une bataille multijoueurs. David et Cédric défendaient les couleurs des clans de samourais tandis que Xavier contrôlait à lui seul la force de l'Outremonde. Le scénario impliquait la défense d'un village fortifié en empêchant absolument que les monstres mettent leurs sales pieds dans l’enceinte et en espérant que les renforts arriveraient rapidement.
Cédric tenta un déploiement osé en plaçait la majeur partie de la force du Crabe en dehors des murs, laissant une unité d'archers et les forces de la Grue défendre le village. En conséquence, Xavier plaça ses deux armées de l'Outremonde plus à droite et le plus loin possible des kamikazes.
 C'est sans attendre que l'Outremonde allait rapidement faire pression sur les défenses de la Grue, laissant une unité de gobelins sur son flanc gauche pour retarder le plus possible les Crabes. Pensant pouvoir perforer rapidement la garnison, l'Outremonde sera dans le village avant que les Crabes aient eu le temps de faire plash ! sur les têtes des créatures vertes.
 Les crabes eux aussi étaient presser d'en découdre. Après tout, les gobelins, les bakemonos, onis et autres créatures terribles et moches, c'est leur truc. Personne n'ira se plaindre à la cour qu'ils tapent sur quelque chose de vivant.
 Enfin bon, qu'ils fassent vite alors, parce que les samouraïs de la Grue commencent à avoir des sueurs froides. On n'en a pas l'impression vu leur stoïcisme, mais faut dire que David enchaine les parades éclairs, les feintes et les esquives à coup de jets de dés à en dégouter Xavier. Et le pompon c'est la Shujenga de la Grue qui te one shot les deux shujenjas adverses et en même temps une unité de mort-vivants qui disparait car le contrôleur de ceux-ci est retourné au Jiboku (l'enfer japonais). Je l’emploierai bien sur Warhammer la sorcière pour éjecter quelques morts aussi. (Bon il s'avère qu'on a fait une erreur après coup en regardant les règles. La shugenja a écopé d'une sévère réprimande et elle a promis qu'elle ne recommencerait plus.) 
 Pendant que les crabes font mumuses avec les gremlins, les Onis viennent frapper à la porte pour entrer dans le manoir, mais une armée d'Alfred est près à les recevoir à coup de pompes au cul. "Passerez pas ! qu'ils diront les samouraïs de la Grue. Z'êtes pas sur la liste, z'avez des baskets et vous avez oublié d'essuyer vos pieds sur le paillasson ! Oust !
 Le chef du gang of Outremonde n'est pas très content de ne pas avoir été invité à la fête, du coup il le fait savoir brutalement aux gardes de la Grue. Mais toute la scène a été vu par le videur Crabe qui intervient enfin. Après avoir commencer à désosser le flanc gauche de l'armée de l'Outremonde, les fous-furieux de Crabe remontent le long des remparts, éliminant une à une les unités ennemies. Arrive le moment où il ne reste plus que l'Akuma qui fait face maintenant au Daimyo du Crabe. Pas le temps pour les insultes d'usages, les deux monstres en viennent rapidement aux armes et c'est le géant humain qui s'en sort en s'y reprenant à deux fois pour mettre son adversaire à terre. Il est complètement épuiser. Il doit temporairement laisser ses troupes s'occuper du reste.
 Les nouvelles sont mauvaises pour l'Outremonde, la moitié de son armée a fuit face aux assauts du Crabe, les combattants de la Grue refusent obstinément de lâcher leur position et en plus ils n'ont plus de sorciers. Les démons sont entre le marteau et l'enclume. Vont-ils lâcher les premiers ? Et bien non, finalement, David semble avoir épuiser sa réserve de dés chités. Des Onis réussissent à écraser les défenseurs et passent les murets. Surpris les défenseurs sont pris de dos par les envahisseurs.
Mais quand on attaque l'Empire celui-ci contre-attaque. Les renforts arrivent enfin... enfin pas tous parce que bien sûr quand il s'agit de faire des petits résultats au jet de dé Cédric ne sais pas faire c'est connu, il ne fait que des 6 ! Bordel.
Du coup, quid du sauvetage de la Shugenja du la Grue sur le fil de la lame de l'oni ? La galanterie de la Grue fit que le Daimyo mouilla ses jupes et s'enfuit à toute jambe, poussant la fille dans les tentacules des monstres, heuuuu... la fille dans les bras des monstres, heuuu... je ne sais pas comment finir cette phrase...
Pendant que ça se fritte sévère dans le village, c'est dans la plaine que le duel entre guerrier débute réellement. Moment épique ! Insulte de rigueur, on se passera de la traduction. Focus sur la prise en main de l'arme, léger déplacement du pied gauche pour changer d'angle d'attaque et... Chargé !
Et paf, un mouvement et c'est réglé ! le dernier combattant de l'Outremonde en dehors des murs est enfin mis hors de combat ! La prise est bonne, on passe à la suite.

Les Gardes du Crabe arrivent enfin (merci les dés !) Presser d'en découdre, ils grillent la politesse à leurs homologues de la Grue et vont pilonner le second Akuma de l'Outremonde. Peu survivront à l'affrontement mais leur devoir est accompli. Les derniers envahisseurs seront réduit au silence à coup de flèches puis au fil de la lame.

Victoire de l'alliance Grue et Crabe face à l'assaut de l'Outremonde. Forces Bleu et Bleu clair ont fait le boulot ! Ce n'est pas encore aujourd'hui que les démons mettront leurs gros pieds poilus dans l'Empire.

Est-ce que les Phoenix feront aussi bien ou vont-ils s'y brûler les ailes ?