Samedi 16 décembre - Ca sent la fin d'année

Dernière séance et enfin retour dans notre salle après quasiment 3 mois d'exil pour cause de travaux. Pour fêter ça nous étions 10 joueurs présent et pas moins de 4 tables de jeux. Bref une séance fort intéressante avec 4 jeux différents joués anodinement ou pour le compte d'une campagne.

Débutons par les deux tables de jeux sur SAGA, l'une sur Saga Samourai pour la campagne en cours et l'autre sur Saga Games of Throne. Nous passons rapidement dessus, vous trouverez un résumé des deux parties dans la section SAGA du blog.
Sur Saga Samourai, le clan du Crabe devait escorter son futur plat de résistance du soir mais le méchant samouraïs du dragons ont lorgner sur le futur repas. Du coup, ils se sont affronter dans la plaine pour un bout de viande.
A Game of Thrones, les Bolton sont enfin de sortie après avoir aiguisé leurs couteaux pour écorcher quelques victimes. C'est les Stark qui s'y collent, malheureusement pour eux. On sent déjà la trahison dans les rangs nordiens ! Est-ce un prémisse d'une future histoire ?

Passons à la 3° table de jeu sur laquelle nous allons nous attarder un peu plus ! 3 des joueurs présent se sont retrouver pour faire une partie de poker autour d'une table et comme tout bon western, rien ne va se passer normalement. Mais je laisse Loïc raconter cette épopée du Far West.

Dans le saloon lagnitown, une bagarre éclate. Raphellito accuse le cowboy en face de lui de tricher aux cartes. Le troisième joueur impassible attend que l’orage passe car avec les trois as de sa main et les deux sur la table il est sur que cette main est pour lui... Mais la table se renverse et des noms de vaches sont lancés. Tel fût pour le chérif le motif de ce qui va suivre.
Comme toujours les parties à trois joueurs sont sources de bordel et de trahison. Quoi de plus naturel que nous jouons dans ces conditions aux cowboys et aux indiens… pardon aux mexicains. 
Ainsi après une longue représentation des règles et une table refaites 4 fois, les trois protagonistes entre en scène chacun par son bord de table. Le premier groupe de cowboys fonce vers le saloon. Rien de mieux qu'une cuite pour passer la gueuler de bois. 
 La seconde se remettant tranquillement de sa soirée arrosée dans les cellules du shérif. Les banditos sortent de la réserve d’un marchand, qu’ils viennent juste de piller, pour traverser la rue.
Bam un coup de feu depuis la porte du shérif. Le banditos surpris par la détonation s’arrête dans la rue, pour voir une bande de cowboys sortir de chez le shérif.
Bam nouveau tir. Un cowboy venant du bar, vide son shotgun sur les banditos... Deux contre un voilà qui en dit long sur l’hospitalité de l'ouest.
Bam bam les banditos ripostent.

Bam un tir depuis le clocher de l’église cueille l’un des cowboys au shot gun en pleine tête.Y aurait-il un militant de ma cause migrante parmi les cowboys de l’Église?
Les bandits à l’abri et les cowboys du bar font désormais cause commune car utiliser une église comme poste de tir... c’est pas très catholique tout ça ! Rien de tel qu’un sniper dans un clocher pour réconcilier les cœurs. Comme quoi les voies du Seigneur sont impénétrables.

Bam bam bam. Second mort chez les cowboys du salon qui prennent quelques bouteilles et se dispersent dans la pampa. 
Bam bam les banditos tentent un contournement alors que tous les cowboys se réfugient dans l’église. Rien de sacrée. Même si les cowboys prétendront avoir protégé l’église des déprédation d’un indien fou à la dynamite précoce.... 
 Bam bam un indien meurt dans le bâtiment derrière l’église.
Bam bam Raphellito fuit après avoir utilisé une jeune femme comme bouclier.
 La bande de Gaby le Teigneux sort alors de l’église pour aller vider le saloon. Le Teigneux s’assoit devant la table de poker, reprend ces trois as et attend les prochains joueurs. Du saloon à la prison et de la prison au saloon. Tel est l’art de vivre de la bande à Gaby le Teigneux.
Enfin, dernière table de jeu, dans un tout autre registre moins terre à terre dirons-nous ! Sur Warhammer 40K, Les Dieux du Chaos s'affrontent pour savoir qui sera le Maître de l'Univers pour la soirée pizza prévu ce jour-là ! Ainsi c'est un affrontement entre des guerres de Khorne contre une force de Slaneesh, déguisés en Eldars, les vils créatures, qui nous est commenté par David.


Evolution en major

Après plusieurs concerts réussis des groupes franchisés DIM (David Illegal Music), celui veut se porter plus haut et vise à devenir une Major, mais pour cela le concert de cet après-midi leur est capital car il s’agit de leur plus gros évent.
 Sachant que le concert avait lieu dans le warp, le service d’ordre a été renforcé et ils ont bien fait.
Khârn le traitre et son gang qui adore énormément foutre le bordel avant les concerts est présent.
Évidemment la finesse n’existe pas chez Khârn et charge le cordon (rose) du staff noise marines à plus de 500 mètre en beuglant à faire atteindre des sommets à un sonomètre.
 Les noises s’équipent et envoient leur fluide sur le gang de Khârn, l’ensemble des cultistes se couche de plaisir sous la douce mélopée ainsi que la moitié des berzeks.
Seul quelques berzerks et Khârn arrivent au corps à corps et font un massacre dans le staff noise marines.
 Prévenu en talkie de ce débordement, le président du DIM envoie son meilleur élément, Doudou l’Attente Accule, le meilleur videur du warp, qui vient pour calmer Khârn à coup de gantelet énergétique.
Vite calmé, les berzerks et Khârn s’excusent poliment pour se raffut et prennent place dans les gradins du concert.

Pour le DIM, cet incident aurait pu vite tourner au désastre car Khârn et ses hommes ont été vraiment très motivé, mais se fut rapidement régler et les concerts ont été une réussite totale de leur point de vue.
Ainsi le DIM, suite à ses différentes réussites, devient une Major. On est rempli de plaisir de vous présenter le :
                                            Illegal David Organisation Label (IDOL)


Quelques jours après la société a reçu une lettre de Khârn et en profite ainsi par ce communiquer pour lui répondre.

« Notre toute jeune société est vigoureuse et tiens à s’installer vraiment profondément dans ce marché. Tout n’est pas encore parfait et les traces de nos erreurs peuvent s’essuyer rapidement, notre base est dur et nous la tenons bien en mains afin de donner un maximum de plaisir à tous nos fans. »
                                                                 Le masque de Slaanesh chargé de la communication d’IDOL

PS : si joint la lettre de Khârn
« Bonjour alors je suis Kharn, président du fan club des IDOL section World Eaters.
J'étais venu assister à un concert sympathique avec tout le fan club, mais j'ai eu quelques déconvenues.
Tous d'abord, le son. Il était beaucoup trop fort. Après le premier morceau j'ai constaté que plus de la moitié du club était à l'infirmerie a causse d'acouphènes insupportables et de saignement d'oreilles.
L'un de point fort du concert fut le pogo endiablé qui a suivi. Au club on aime le contact et nous avons été servi.
Mais le plus gros bémol du concert fut le bar. Après le pogo, je suis allé chercher une bière et le service était tellement déplorable et long ainsi quand je suis revenu le concert était fini.
Donc cher manager des IDOL, pourriez-vous faire de votre mieux pour que plus de monde arrive au premier pogo et que votre service boisson fonctionne plus vite que je profite du concert.
Merci et à bientôt pour un prochain concert.
Bisouxxx et vivement le prochain concert »
Merci pour les commentaires des joueurs et les photos de Xavier qui ont permis de mettre le sujet en ligne. A bientôt en 2018, en attendant passez une bonne fin d'année !


Samedi 7 décembre - 40K de tout bord !

Bonjour,
Cette séance fut entièrement consacré au jeu Warhammer 40K permettant aux jeunes joueurs de tester la nouvelle version de la règle. Je laisse la place aux présents raconté leur épopée de la journée.



Ce samedi le festival de musique sur la planète Bakka sous contrôle impérium a été le théâtre d’affrontement opposant un groupe de rock affilié au label David Illegal Music (DIM) et leur fan Tau au service d’ordre Ultramarines.


En début d’après-midi non loin du festival, le groupe de noise marine de slaanesh venu pour la clôture du festival ont à peine descendu de leur Land Raider qu’ils ont été accueillis par leur fan Tau arrivé en premier sur les lieux (Attention aucun jeu de mot ne sera fait à l’encontre de cette espèce pour ne pas heurter leur sensibilité).
Suite à des fuites (des cris de joie surement), l’impérium a pris connaissance de ce rassemblement xenos et envoya deux compagnies d’ultramarines pour tout exterminer.
Selon des témoins, le conflit fut rapidement réglé, l’enthousiasme des musiciens et des festivaliers a vite pris le dessus réduisant les forces d’intervention... au silence.


D’après les organisateurs de la manifestation le bilan est de deux membres du staff des noises marines tués contre l’anéantissement total des ultramarines.
Il est difficile d’aller à l’encontre de ce bilan car aucun rapport n’a été communiquer par les forces de l’ordre.


Très peu de photo de la confrontation ont été rapportée, notre photographe ayant été capturé par des adorateurs de slaanesh, les clichés pris pouvant heurter n’importe quel être de cet univers, ils ne seront donc pas diffusés !

Merci à David pour ce résumé et les photos censurées !