Samedi 27 juin - Multi mini Warhammer Fantasy

Bonjour. Pour cette dernière séance de la saison à la Maison des Associations, nous avons prévu de faire une partie sur Wrhammer Battle en 1000 pts et en déterminant aléatoirement les camps. Ainsi les Rois des Tombes, les Skavens, les Bretonniens et les Elfes Noirs se sont demandé quelques adversaires ils allaient avoir et surtout quel allié les aiderait. A la grande question Quand est-ce qu'on trahi ? la réponse arriva bientôt.

Les Bretonniens furent associés aux Skavens tandis que les Rois des Tombes s'allièrent aux Elfes Noirs. Le déploiement se fit aussi aléatoirement sur le terrain, chaque joueur pouvant positionner leurs troupes (aléatoirement aussi) sur deux 8° de la table, simulant ainsi une fin de bataille. L'objectif était de tenir la colline et la tour pour 2 pts chacun et chaque quart de table pour 1 pt.
 
 Les Skavens et les Rois des Tombes se sont retrouvés nez à nez lors du placement, entrainant logiquement une baston très rapidement. Les Skavens n'y sont pas aller en se coupant le poil en quatre et sont rentré dans la couenne desséchée des squelettes. 
Un bon frittage sauce ratatouille où les premiers qui agissent prennent l'avantage. La moitié des forces squelettiques sont rongés jusqu'à l'os et au delà, le chef des tondus passe aussi à la casserole seule l'Arche d'Alliance et Indy résistent tant bien que mal en ouvrant de temps à autre l'arche pour s'emparer des âmes adverses avec difficulté.
  
Pendant ce temps sur l'autre flanc des Tombeurs, les chars squelettes ont flairer le bon gibier, un groupe d'archers bretonnien dodu et isolé qui tentent d'empaler les squelettes avec leur mini brochettes à saucisses. Nonosse ! La charge des chars fauche l'humain et récolte de nouveaux copains.
 Dans un autre coin du champ de bataille, les Bretonniens sont au prises avec les Elfes Noirs et surtout leur maudits conjurateurs. Ceux-ci détruisent sans remords des chevaliers errants avant de passé à travers la ligne bretonnienne puis l'autel elfique avec le soutien hallebardiers contiennent la charge des chevaliers du Royaume et finissent même par faire fuir la Demoiselle et le Seigneur, qui seront massacrés dans la poursuite.
 Les Elfes noirs ont aussi placé leurs pions sur l'échiquier, les ombres détiennent la colline et les conjurateurs rôdent autour de la tour ! Ne pouvant compter sur leur allié bretonnien, les skavens attaquent les elfes noirs qui résistent désespérément jusqu'au retour des chars squelettes qui ne font qu'une boucher des vermines. La colline est acquise définitivement mettant fin à la bataille au profit des Rois des Tombes et des Elfes noirs.

Voilà c'est la Fin de la saison... et non ! Grosse bataille sur le même jeu dans deux semaines dans un garage sous un soleil de plomb, ouais ! Donc à dans deux semaines !

 

Samedi 20 juin

Tout d'abord, première info et pas la moindre : nous étions 7 joueurs ce samedi, un record pour la saison. être aussi nombreux c'est tellement rare que c'est à noter, de fait nous avons eu 3 tables de jeu pour cette séance.
Le fait qu'il fallait finir les matchs de Blood Bowl pour le tournoi n'y est pas étranger, et c'est très bien qu'un jeu puisse fédéré la plupart des joueurs du club, ceci doit être renouvelé la saison prochaine.
Voilà, après ce petit laïus de El Presidente Dictator, revenons à nos moutons où plutôt à nos tables de jeux. Je nous disions 2 tables de Blood Bowl où les humains, skavens, elfes et momies s'étripe pour monter dans le classement de la Ludix ; et une magnifique (je pèse mes mots, tellement elle est belle) table sur Dreadfleet, le jeu de bataille navale sortie par GW il y a moins de 5 ans. Vite, vite les photos !!!!


Histoire de vous faire bien mariner (ah ! ah !  quel sadique je suis ! Oui mais en faisant des jeux de mots) tout d'abord nos matchs de Blood Bowl :
Dans le premier match, les elfes des Phoenix de Walyanar affrontaient les Khemris des Sekmetbanletsonsal. Malgré un début prometteur, ou une momie mit une bonne mandale à un elfe qui passait trop près de son poing, les Khemris avaient encore une fois été sponsorisé par Lotus et sa triple épaisseur.
A la mi-temps déjà 3 - 0 pour les elfes, les Khemris se reprennent un peu lorsque qu'un joueur envoie ad patres un elfe, immédiatement récursivité par le Hiérophante de l'équipe augmentant ainsi les supporters des MV. Bon ça n'empêche pas les elfes de creuser l'écart à 4 - 0 mais les Khemris réduiront en fin de match le score en mettant un TD devant un adversaire réduit à 6 joueurs. Les momies ont envoyé 4 joueurs au tapis et 1 autre KO.
 Dans le second match, les choses furent beaucoup plus compliqués. Une vraie baston pour le contrôle de la balle. Alors que les skavens du EBBC ouvre la marque et donne la banane à son coatch, les Allumées du Bayou réussissent à égaliser péniblement avant la mi-temps, réduisant à néant les efforts skavens pour tenir le score.
En deuxième mi-temps, les humains sont déchainés et minent le moral du coatch des EBBC au fur et à mesure qu'ils envoient les coureurs d'égouts à l'infirmerie. Ce n'est donc pas étonnant qu'ils remettent un TD. Lueur d'espoir pour les skavens quand l'un deux s’extirpe de la mêlée pour égaliser. Mais les humains sont dans un bon jour, encore quelques coups de poings qui dégarnissent les rangs adverses et ils s'ouvrent une voie dorée pour marquer le TD de la victoire et peut-être remporter le tournoi par la même occasion.
Nous saurons si ces efforts seront récompensés après le match entre les Onyxiens et les Yapad'Lézards.

Après ses haletants matchs de blood bowl qui décident du classement final, voici enfin les images de Dreadfleet, jeu amener par Xavier et joué avec David. L'objectif du scénario des deux flottes fut le contrôle de la malpierre tombée dans la mer et représenté par des marqueurs de bouées dorées.
Voici tout d'abord la table de jeu avec les deux flottes arrivant par un bord de table. L'objectif du scénario fut le contrôle de la malpierre tombée dans la mer et représenté par des marqueurs de bouées dorées.
 On commence par la présentation de la flotte de l'alliance du bien avec en premier lieu, le navire de l'Empire qui côtoie celui des nains.
Et voici les navires des hauts elfes en rouge, d'un corsaire (en second plan en noir près du navire de l'Empire) et celui des Arabiens. Oui c'est bien des Arabiens qu'on parle, pour une fois qu'on voit une faction qui sort de l'ombre leur bateau est pas mal avec leur invocation de Djinns.
En face la flotte de la coalition des forces du mal avec le navire amiral dirigé par un Capitaine vampire, le Hollandais volant heu... non un navire Mort-vivant appartenant aux Comtes Vampires, un kraken mécanique des nains du chaos, encore une faction qu'on ne voit pas dans Warhammer Battle, cool le navire !!! Et au font, une trirème Khemri et un énorme poisson mort et flasque qui sert de navire à des skavens.
La bataille fait rage, admirer les bateaux et les décors, tout à été peint par Xavier, sincèrement, c'est... magnifique encore une fois, la table en jette plein la vue. En plus la règle de jeu semble assez simple et il y a un aléatoire sur les dégâts subit par les navires.
Affrontement dantesque entre le navire amiral de la flotte de l'Alliance et le kraken des nains du chaos. David s'est même pris pour Davy Johns en lançant la terrible phrase : "Libérez le Kraken !"
Finalement, malgré le Hollandais Volant, le Kraken et autres dérivés des histoires de Pirates, c'est toujours les gentils qui gagnent à la fin (saleté de gentils). Les navires de l'Alliance s'emparent de la Malpierre grâce au navigateur Jack Séparou et sa boussole magnéti... magique.

Samedi 13 juin

Bonjour, histoire de changer encore un peu ce week-end, nous avons tester à quatre la règle de jeu Starship Battle System. Il s'agit d'un jeu où chaque joueur est le commandant de bord d'un vaisseau spatial et doit allouer chaque tour des points d'énergie aux différents systèmes de son vaisseau en fonction des choix tactiques qu'il fait. Ces systèmes vont de l'armement aux boucliers, à la propulsion et à la réparation des dommages.
 Pour le coup, nous avons jouer en deux contre deux. Le jeu utilise l'aléatoire des dés uniquement pour déterminer le nombre de points de puissance qu'on les vaisseaux au début du tour de jeu, le reste n'est qu'un calcule en fonction des points allouer à chaque système. De fait la règle est très simple.
Bien sûr, dans l'esprit bourrinisme, certains n'ont pu s'empêcher de jeter leur vaisseau sur leur adversaire. Une sacré collision et un constat des dégâts alarmant. Finalement la victoire fut franche pour un camp qui élimina les deux vaisseaux adverses sans en perdre un seul.

Samedi 6 juin - Du nouveau du nouveau du nouveau !

Bonjour tout le monde. Nous avons profitez de la séance pour changer de nos jeux habituels. L'été arrive, le beau temps s'installe, les températures sont à la hausse, un vent nouveau souffle sur le club...
Bon bref, sans faire dans la poésie, Matthieu et Loïc se sont attaqué à une partie de Dystopian Wars, Loïc nous faisant la surprise de sortir pour la première fois d'une boîte à biscuit sa flotte de Kingdom Britannia. La seconde table de jeu voit le retour des figurines du Seigneur des Anneaux dans une version Saga faite par Cédric afin de redonner un intérêt avec cet univers et de le combiner avec une règle que l'on a l'habitude de jouer et qui s'adapte très bien pour les conflits dans les Terres du Milieu.

Sur Dystopian Wars, la flotte de Loïc s'affrontait contre une flotte du Convenant of Antarctica. Sûrement un conflit pour un bout de territoire de l'Antartique colonisé par les britanniques et volé par le Convenant.
Malgré leurs sous-marins, les britanniques ont fort à faire car leur adversaire n'a pas lésiné sur les moyens, ils ont sortit un cuirassé et un dreadnought pour arrêter la force adverse.
 Bien que les pertes soient importantes des deux côtés, les deux principaux navires du Convenant font barrage au cuirassé et aux croiseurs britanniques, les empêchant de remporter une victoire. Du coup, l'Amiral Loïc souhaite déjà revendre sa flotte, n'est pas l'Amiral Nelson qui veut !

Le Seigneur des Anneaux ! Le Seigneur des Anneaux ! aaah, des mots qui n'avaient pas raisonné depuis des années entre les 4 murs de notre salle de jeu. Outre le désintérêt, il faut dire aussi que la règle d'une compagnie dont je tairais le nom n'aidait pas à la renommé de l'univers. C'est pourquoi Cédric à eu l'idée d'adapter la règle Saga à l'unviers de Tolkien.
Ceci est un premier essai, une force d'Angmar commandé par le Roi Sorcier se dirige vers les terres du sud d'Arnor. Une force d'Eriador, une combinaison de Dunedains, de rôdeurs et d'elfes de l'Ouest vont tenter d'éliminer un maximum d'orques avant que ceux-ci ne traversent la table de jeux.
Les wargs sont envoyés à l'avant de l'armée d'Angmar et combattent les elfes qui déciment la moitié des loups et leur monture au corps à corps. Cependant l'autre moitié réussi à traverser la zone.
Bloquant le mouvement, les elfes sont pris en chasse par 4 des Spectres de l'Anneau qui accompagnent l'armée du Roi-Sorcier. Ils nettoient assez rapidement le secteur mais les archers les criblent de flèches et finissent par renvoyé 2 d'entre-eux dans les limbes de la mort.
Sur l'autre flanc, les Trolls protègent la colonne d'orques des tirs humains. Aragorn qui dirige l'alliance d'Eriador tente même avec Halbarad et quelques hommes de la compagnie grise, d'éliminer les imposants colosses au corps à corps, sans succès. Un des dunedains y laisse la vie, écrasé par un énorme marteau dans cette tentative.
Finalement, le Roi-Sorcier est le dernier à quitter la table de jeu sous une pluie de flèche, poursuivit par les survivants elfes et humains. Les forces d'Angmar remportent le scénario en faisant sortir 17 pts d'armée alors que les forces d'Eriador avaient quand même éliminé 14 pts d'armée.

Pour un premier test avec un scénario improvisé, nous avons trouvé que le scénario était pas mal finalement. Mais surtout, les archers ont retrouvé une certaines puissance car à par les 3 pts de wargs récoltés au corps à corps, le reste des points acquis par l'Eriador s'est fait au tir, ce qui n'est pas négligeable. Les unités particulières ne sont pas bourrines, les Nazguls ont bien dépoté mais la moitié a quand même été retirée de la table de jeu. Les Trolls sont peut-être trop résistant mais il faut voir sur d'autres scénario car le combat qu'ils ont eu n'était pas significatif il y a eu trop peu de touches des deux côtés dans le corps à corps.

Dernière chose, Laurent est passé furtivement nous voir alors qu'il traversait la région. Il a déposé du matériel pour préparer les décor pour Dead Man's Head, c'est un jeu d'escarmouche sur le Far West nécessitant très peu de figurines. Il sera sûrement jouer la saison prochaine au club.