Samedi 22 décembre

Pour cette dernière séance avant la fin de l'année et la première du nouveau monde (la fin du précédant fut le 21/12), nous avons pu organiser une partie en 2000 pts entre Khemri avec David et Mathieu contre une armée Comte Vampire de Loïc. Pendant ce temps Laurent et Cédric ont peaufiné le scénario Saga (Studio Tomahawk) en prenant en compte les dernières modifications.
Le tout en image de synthèse... mais non, c'est des vrais photos avec pleins de figurines peintes, incroyable, non?


Suite à la fin du monde, les Comtes Vampires ont bizarrement recrutés beaucoup, mais beaucoup d'humains et d'autres créatures tout aussi étranges qui combattent pour eux.
Devant cette armée hétéroclite (et non héroclix), un conseil entre Grands Anciens Nécromanciens se réunit afin d'élaborer une nouvelle stratégie. Le plus simple pour désigner le vainqueur est celui qui aura invoquer le plus de serviteur ! Entre-temps, des cavaliers spectraux passent à traversent les maisons pour les attaquer.
C'est la baston générale, un champ de bataille comme on les aime avec des gros balèzes de tous les côtés. Les combats sont mordants et mortels, ce ne sont pas les joueurs qui vous diront le contraire.
Et tout ça pourquoi ? Pour des Ferrero Rochers qu'à apporté le joueur des Comtes Vampires. Du Chocoooooolat ! Oui mais pas toi, pas de bras, pas de chocolat ! Voilà pourquoi les Khemris ne pourront pas en manger un seul après leur défaite peu évidente.

Dans un petit village résistant toujours et encore à l'envahisseur, les villageois gallois tentent de protéger leur réserve de blé et leurs montons par la même occasion à un pillage en règle d'une faction de Francs capétiens.
Comme d'habitude, le scénario impose à l'attaquant de débarquer par la plage et aussi d'attaquer par les bois le village. Les gallois sont rapidement sortie et tombés sur les pillards francs.

Mais qu'est-ce que c'est que ça ? On nous aurait menti, à la place des sacs de blé, c'est des Ferrero Rocher qui sont conservés dans le grenier. Encore du chocolat, c'est Noël !
L'unité d'arbalétrier et le seigneur franc protège les troupes sortant avec des sacs. Au final, 6 cavaliers et 6 fantassins francs quittent le champ de bataille avec les mains bien remplis. Malheureusement pour eux, les gallois ont fait beaucoup de pertes dans les rangs attaquants faisant au final une différence de 3 points en faveur du défenseur. Le scénario est beaucoup plus équilibré maintenant, il nous reste un test à faire avec uniquement de l'infanterie en tant qu'attaquant.
Comme nous sommes en période de fêtes, pas de séance le 29/12, réouverture le 4/01/2013.
En attendant, passez de Bonnes Fêtes de Noël !!! 

Samedi 15 décembre

Ayant la chance d'être 6 joueurs ce week-end, nous avons pu faire 2 tables de jeux : une sur Dystopian War avec un affrontement entre Prussiens et Antartica et une sur le scénario Saga de Studio Tomahawk que l'on essais de mettre en œuvre.

Pour rappel, à l'initiative de Laurent, nous essayons de créer un scénario pour la règle de jeu Saga, le but du scénario et d'obliger l'attaquant à piller un village en prenant les sacs de blé dans la réserve pendant que les villageois tentent de protéger leur réserve pour l'hiver. Le scénario a été testé 3 fois ce jour-là, voici les photos d'une d'entre-elle avec la nouvelle faction Byzance.

Pour ce test, les byzantins sont les pillards et les gallois les pauvres victimes. Les byzantins tentent une nouvelle stratégie assez... disons inédite, ils se sont déguisés en fantôme, pensant pouvoir faire peuuuuur à leurs adversaires.
D'autres "fantôôôme" arrivent par les côtes faisant croire que le lieu est en T, heu non, hanté ! Ca à l'air de plutôt bien marché car peu nombreux sont les gallois à bien vouloir sortir de leurs huttes.
"La Menace Fantôme" pèse sur le chef des gallois qui est pris à partie par les 5 chevaliers de l'apocalypse. Une crise cardiaque de celui-ci provoquera une crise militaire chez des gallois tétanisés de peuuuuur.
Bien qu'un petit groupe gallois tente de conserver les bords de mer, les byzantins enfarinés s'empare du blé de leur adversaire leur permettant ainsi de pouvoir s'amuser pendant tout l'hiver à faire peur aux autres en jouant de nouveaux les fantôôômes. Première victoire de l'attaquant, cependant il lui a fallu quasiment éliminer tous ses adversaires comme une bataille classique. De nouveaux tests seront encore à faire.

Sur Dystopian War, Mathieu voulait tester la nouvelle faction Covenant of Antartica. Il s'est retrouvé face à une flotte prussienne bien déterminé à défendre son honneur malgré un public acquis à la cause des scientifiques de l’Antarctique.
Les flottes se sont rencontrés au nord de la Mer du Nord pas très loin des Fjords scandinaves d'où la pléthores de petites îles. Les prussiens concentrent leurs tirs sur le centre afin de tenter l'endommagé le navire amiral antartica submersible.
Avec ses technologies modernes, les antartica répliquent rapidement en envoyant au centre leurs bombardiers en soutient de leur flotte.

Tandis que le cuirassier prussien aider de frégates bloquent le passage du navire amiral adverse, les croiseurs prussiens contournent l'adversaire pour le prendre en tenaille.
Pirs au piège, le submersible refait surface et tir de tout bord, malheureusement très endommagé ses feux ne sont pas très efficaces et subit un assaut des troupes marines prussiennes qui prennent le bateau. L'Antartica prend la bataille en perdant son navire amiral ! La revanche est prise après une bonne lecture de toutes les règles spéciale liée à la faction.


Samedi 8 décembre

Nous avons pu faire deux tables de jeu ce week-end. La première table vit l'affrontement d'une armée Ogre contrre les Khemris dans un décor désertique sur Warhammer Battle. La deuxième table proposait une bataille à l'honneur entre le clan du Lion et celui de la Grue pour un temple sur la règle Saga modifiée à la sauce Est asiatique..
Deux belles tables avec des figurines presque peintes.

Comme je vous le disais, les Ogres ont un peu froid dans les montagnes cet hiver, du coup, ils ont décidés d'aller bronzer en territoire Khemri. Le comité d'accueil leur ait directement tombé dans les bras pour ainsi dire !
Un service 3 étoiles saharienne, les khemris leur ont même fourni des chars pour aller de la plage directement au resto. Ils ont même été surclassés, eh, eh ! Char avec pilotage automatique, le must.

Autant dire que les vacanciers ont sauté sur l'occasion en or, bon les moteurs ne rugissent pas comme des lions mais c'est quand même du 6 chevaux... morts-vivants... hum... hum. Pas fiscaux ceux-là !
Et voici le GO dernière son caillou, bien à l'ombre pour gérer la situation. Malheureusement pour lui, il fera pas de vieux os car la clientèle à tendance à tout casser. Il finira par exploser de rage au sens figuré comme au sens propre, d'ailleurs ce ne fut pas très propre, les bouts d'os un peu partout, très mal entretenu cette plage !
En adaptant la règle de jeu Saga de Studio Tomahawk à l'univers du jeu de carte L5R basé sur le Japon médiéval, nous avons fait une partie où le Clan du Lion doit récupérer une relique d'un de ses ancêtres dans un temple sous contrôle du Clan de la Grue depuis peu.
Le Clan du Lion est un clan composé de beaucoup de guerrier et d'une organisation stricte faisant de ses samouraïs d’excellents tacticiens et commandant d'unités ashigarus ici présentent. Un shugenja (sorcier) les accompagne.
La Grue bien qu'elle se batte mieux à la cours impériale que sur un champ de bataille est bien décidée a repousser l'adversaire grâce à ses unités d'éclaireurs en empêchant notamment les samouraïs du Lion de passer par les bois.
Bien que le temple soit garder par les Grues de Fer, unité d'élite des éclaireurs de la Grue, les cavaliers du Lion déboulent au pas de charge par le pont et éliminent quasiment tous les défenseurs. La Grue abandonne le temple au vainqueur, mais le clan a d'autres armes, politiques, pour transformer cette défaite en victoire.
 Pour conclure sur la partie Saga version Samouraï, les deux joueurs complètement novice à la règle Saga ont beaucoup apprécier cette règle modifiée incluant aussi de la magie. C'est pourquoi je proposerai de nouvelles parties pour les intéresser.

Samedi 1 décembre

Bonjour, au vu du nombre limité de joueurs venu à cette séance, nous nous sommes cantonné à une unique partie de Warhammer Battle entre Nippons et Ogres.

Première partie que nous faisons en 1500 pts de chaque côté, la bataille se déroule près d'un village de paysans. Comme vous pouvez le voir, nous avons fait un terrain spécifique qui ne suit pas les règles de jeu, c'est quand même plus beau.
Les Ogres ont investit un temple Shinto, les nippons vont tenté de les déloger du lieu sacré.

Les ninjas cachés dans les bois vont surprendre une unité d'Ogres et éliminés la moitié d'entre-eux avec leur armes de jets empoisonnées. Mais au corps à corps, ils sont très vulnérables.
Les combats font rages entre les adversaires, le Daimyo Nippon tiendra 3 tours seul contre les rhinox avant de se faire écraser. Dans la bataille généralisée, on aperçoit qu'un des Ogres a changé de religion et croit en une autre Dieu. Est-ce que se sera efficace ?

Une unité d'élite de samouraïs avait chargé un canon mobile Ogre, véritable char moderne, malheureusement, les renfort Ogres sont rapidement arrivés et un seul nippon s'en sort vivant, détallant plus rapidement que toute la horde Ogre à ses trousses. "Au Secouuuuuuuuuuuuuurs !" "Eh! L'apéritif , cours pas si vite !"
J'espère voir plus de monde la semaine prochaine.

Convention de Vaires

Bonjour, comme annoncé, nous avons présenter notre démo Dystopian Wars, à la convention de Vaires (Seine & Marne) ce week-end. Comme vous avez pu le voir au cours de la dernière semaine, les décors avaient bien avancé et donc vous allez pouvoir apprécier le résultat.
La démo consistait à une confrontation entre une armée Prussienne (en verte) et une armée américaine (en bleue). Je mets les photos en vrac sans plus de commentaire puisque pris sur plusieurs parties.
Merci à tous ceux qui sont passés faire un tour et qui en ont bien profité, et à Brice pour avoir amener les 3/4 des figurines pour la démo... hum, hum !!!
Pour les photos des autres tables aller sur le site de l'association Les Dragons de Vaires qui ont organisé l'évènement.













Déco ++

Bonsoir, toujours en train de bosser sur le décor, j'ai installer le gazon sur le promontoire et j'en ai profité pour mettre le sable sur les bords côtiers. Photos à l'appui.

J'ai donc fait l'assemblage entre la partie supérieure et inférieur du décor, j'y ai ajouté les éléments de décors pour voir ce que ça donne.
Le décor sous un autre plan, on distingue bien le bunker de la partie rocheuse.

Voici les deux autres morceaux où j'y ai ajouté le sable afin de recréer des bords de mer.

Samedi 17 novembre

En ce magnifique samedi très ensoleillé, beaucoup d'entre-nous ont profité de la journée en ne restant pas enfermé entre quatre murs et un toit à pousser de la figurine. Il faut dire que le bon air enivrant de la fraicheur automnale sous les rayons de soleil étaient très tentant... Comment ça il a plut toute la journée ?! Mais alors tout le monde devrait être là !!...
Bref, vous l'aurez compris, avec trois personnes présentent pour la séance, ça ne se poussait pas au portillon de la maison des associations. Du coup, comme Laurent tente de monter un scénario pour le jeu Saga de Studio Tomahawk, nous nous sommes attelé à démonter son scénario comme à notre habitude, ek! ek! ek!

L'attaquant, ici le normand, doit piller un village en s'emparant des sacs de blés gardés dans le grenier, au centre du village.
Son armée est séparée en 2 factions, l'une arrivant par la forêt, l'autre arrivant par la côte, prenant ainsi les défenseurs du village en Sandwich. Normal puisque l'action se passe en Angleterre, quoi de meilleur qu'un bon blé pour un bon pain burger !
Les défenseurs, ici des gallois de Galles très en colère, sortent de leurs chaumières après que les assaillants aient déjà foncé sur le pauvre village. Le chef qui tenait un conseil de guerre très arrosé à bien du mal à organiser ses troupes.
Alors qu'un groupe de cavaliers normands se ruent sur le grenier à grain en quête du saint burger, les quelques gallois à cheval les interceptent pour en faire du steak-haché de cheval. Image prise par les veilleurs de la tour de garde qui salivent d'attention !

Le seigneur normand très mécontent que sa garde à cheval se fasse décimé par les flèches galloises chargent violemment les archers qui volent comme un cornet de frites après 3 combats successifs.
Pour le dessert, un milkshake chef gallois - guerriers normands pour finir les hostilités. Seul le porte-étendard normand aura l'honneur de gouter la boisson.
Bilan de cet intermède dégustatif, les gallois ont pris une bonne racler, cependant les normands n'ont pas réussit à faire sortir de sacs de blé de la table donc pas de McCroc pour le soir. Seuls 3 cavaliers, encore sur la table de jeu prirent des sacs. Nous nous sommes rendu compte que dans la configuration actuelle du scénario, l'assaillant ne peut pas gagner même en ayant des cavaliers car les défenseurs interviennent beaucoup trop tôt. Le scénario est à retesté. Avis aux amateurs !