Samedi 9 janvier



Bonjour. Pour la nouvelle année, nous avons testé le nouveau jeu de Studio Tomahawk, Frostgrave, un monde médiéval-fantastique; tandis que les équipes humaines et skavens se débattaient sur la pelouse à Blood Bowl.

 Comme l'hiver ne se décide pas à venir chez nous cette année, voici notre première table enneigée pour Frostgrave. C' est un jeu d’escarmouche jouable à plusieurs joueurs où chacun d’eux gère un sorcier et sa compagnie de joyeux lurons. 


 Le sorcier peut être accompagné d’un apprenti qui connait les mêmes sorts que lui et de mercenaires qui servent généralement de protection contre les autres compagnies errantes dans la ville ou … tous autres types de rencontres indésirable.

Le but de la compagnie va être d’erré dans une ville partiellement gelée à la recherche de trésors, pour la partie, nous les avons représenté par des tonneaux. Une bonne bière est toujours un excellent trésor dans un monde glacé. 

Pour notre première partie, comme il a fallu comprendre les mécanismes de la règle, nous n’avons pas fait de scénario particulier. Nous avons éparpillé trésors et créatures nuisibles dans la ville et c’est à celui qui ramenait le plus de tonneaux qui remportait la victoire.
Il y a eu effectivement quelques affrontements entre bandes rivales, des nappes de brouillards gênant les déplacements, quelques créatures occis mais visiblement cela n’a pas empêché deux des 4 joueurs de repartir avec deux bons tonneaux de bière bien fraiche, les veinards. Nous avons été stoppés dans notre élan par la tombée soudaine de la nuit et un gardien des lieux retissant à faire une nocturne.




Conclusion de notre premier test : très long à mettre en place surtout quand on joue à plusieurs mais une fois la partie lancée, c’est un plaisir de jouer avec beaucoup de décors. Ca permet aussi de varier les plaisir en jouant avec peu de figurines.



Dans le match de Blood Bowl, l’équipe humaines des Allumés du Bayou a mis 3-0 aux skavens des Egouts Blood Bowl Club, un journaliste a récupéré les impressions du coach humain après le match lors de la conférence de presse.

Journaliste: Cajun Carmen Cru, vos impressions sur cette belle victoire 3 à 0?
CCC: Bohhh, on a fait tourner le ballon et encaissé les coups, on en donné beaucoup aussi!


J: Ce match a été très violent, pour mémoire 4 blessés, énormément de joueurs KO.
CCC: boh ouais va! Les rats ont pas cessé d'agresser mes gars. Pis y z'ont cogné dur! Heureusement, mes Cajuns étaient chargés de ma bonne gnôle au venin de serpent venimeux jusqu'à la glotte!!! Y z'ont pas sentit grand chose!!!


J: Qu'avez-vous pensé du match?
CCC: On a eu des opportunités qu'on a su concrétiser. On a rien lâché et profité des trous dans la défense adverse. On a eu beaucoup d'chance que les stars et le rat ogre soient bien amochés et ne rentrent pas vite sur le terrain après leur KO.

J: Comment expliquez-vous autant de KO chez les skavens?
CCC: On a beaucoup de rats dans notre bayou. On sait comment s'y prendre avec eux, un bon coup sur le museau, et hop, à la casserole!


J: Vos joueurs aussi ont salement morflés?
CCC: Ça pour sûr! Avec une mention pour Cajun Acid, KO a 4 reprises qui est revenu à chaque fois sur le terrain! Mon breuvage est magnifique! C'est vraiment l'homme du match! Notre nouvelle recrue, l'ogre Cajun Mort'fine a aussi fait du bon boulot. Il a servi de catalyseur car les rats se sont acharnés dessus. Il lui faudra bien un match de repos pour s'en remettre!
J:des regrets?
CCC: ben ouais, notre popularité en a pris un coup avec notre stratégie de fin de match, mais fallait protéger mes p'tits gars!
J: Merci cajun Carmen Cru, et bonne chance pour la ligue.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire