Samedi 16 juin - On teste

Bonjour,
Ce samedi de nouveau 3 tables de jeux différentes furent proposées aux joueurs : Warhammer 40k permettant aux jeunes joueurs de tester leurs armées, AT43 où Adrien faisait une initiation en grand avec Julien et King of War sur lequel Siméon testait une armée d'Elfes Noirs face aux Rois des Tombes. Pour finir la journée, Gorechosen compléta le tout en milieu d'après-midi.

 Sur AT43, Rien de nouveau à l'est ! C'est l'éternel combat entre les forces Terrans et les Humains qui tentent de survivre à leur destruction programmée par les machines, ça fait un peu Terminator. Sarah Connor ???
 Cette fois-ci les forces humaines gérés par Julien tentent de s'en sortir mais sans succès, le gouffre abyssale du bord de table ne leur permettant pas de fuir pour ce mettre à l'abri. Quelle idée d'avoir construit une planète métallique carrée !!!
 Sur King of War, c'est au tour des Elfes Noirs de faire une razzia chez leurs adversaires. Leurs tirs combinées à la magie font des ravages dans les rangs ennemis, faisant sauter les unités adversaires les unes après les autres.
 Chez les Morts, c'est toujours aussi difficile de mettre en oeuvre la magie. On a beau changer de règle de jeu, il y a toujours autant de fiasco magique et de feu d'artifices incontrolés. Ils sont maudits jusqu'à la moelle les Rois des Tombes, je vous le dis !!!
 Du côté de la table de Warhammer 40K, même histoire, même procédé ! Des troupes du Dieu Tzeenth avec Tzaangors et Rubric Marines affrontent les Spaces Marines. Face à une armée normalement douée en magie, Matthieu utilise cette fois-ci un spécialiste en force occultes dans ses troupes humaines, histoire de tester avant de crier à l'hérésie.
Finalement, les troupes chaotiques sont désintégrés à coups de blaster et d'armes lasers, le magot space marine vivra un jour de plus, enfin tant qu'il ne fera pas de bêtise !
Et pour finir, la partie sur Gorechosen où David et Raphaël ont testé une variante à 3 contre 1. Le gladiateur seul a réussi à mettre deux de ses adversaires chaos avant de suivre leurs traces ensanglantés dans les tourments de l'autre monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire