Samedi 10 juin - Formule Dédé

Bonjour tout le monde,
Samedi nous étions nombreux à nous réunir pour notre journée Formule Dé. 9 joueurs, quasiment tout le monde, c'est pas courant et c'est pas pour rien !

Nous avons prévu de faire une mini compétition entre joueurs sur l'année avec quatre circuits. Il s'agissait ce week-end du deuxième grand prix, après celui de Chine, c'était autour de l'autre grand géant de la planète de nous accueillir pour cette nouvelle course, les États-Unis. Je ne sais pas si les joueurs avaient manger beaucoup de burgers avant le départ, mais sachez que la route sera longue.

Pour cette deuxième course nous accueillons une nouvelle écurie, Ferrari. Effectivement Laurent et Xavier nous ont rejoint pour la compétition. Et comme vous l'aurez compris, nous jouons en équipe, cela peut compenser le manque de quelques joueurs présents. Ainsi après le départ, Aurélie est en deuxième position alors qu'elle n'est pas parmi nous malheureusement. Déjà, un groupe de pilotes semblent prendre rapidement de l'avance sur leurs concurrents.
 Mais les nombreux virages vont changer la donne et mettre à terre tous les pronostics. La Renault de Loïc rattrape le groupe de tête, Julien sombre de plus en plus dans les tréfonds du classement provisoire, Matthieu alors en tête en début de course, est aux prises avec un Laurent accrocheur. Cédric, qui a pris la tête est poursuivit par Raphaël telle une sangsue et pendant ce temps Xavier tente de maitriser son véhicule et David et Siméon font tranquillement leur petit bonhomme de chemin en espérant que cela va se dégager devant.
Il y a beaucoup de coup bas en sortie de virage, nombreux sont ceux obliger de piller car un concurrent vient de se rabattre sur sa trajectoire pour l'empêcher de doubler ! Mais où sont passer les règles de Fairplay ? Je suis sur qu'ils répondraient : c'est pour les faibles ! En tout cas, la course est animée sur le circuit mais aussi dans... les tribunes ? Non, non, là c'est pas blood blowl, c'est formule dé. On se bat uniquement sur la piste ! Donc c'est aussi chaud dans les stands. Effectivement Raphaël tente de repartir aussitôt arrivé dans son stand pour voler la pôle position à Cédric qui lui aussi ravitaille, malheureusement, les techniciens de Toro Rosso avaient dû oublier de prendre leur Red Bull car la voiture de Cédric repasse devant celle de Raphaël toujours aux stand et grillant même la politesse à la Ferrari de Xavier en sortant.
Et les sorties me direz-vous ? Et bien, contrairement au grand prix précédant, il fallut attendre quasiment la fin de la course pour que les premiers bolides pètent. Effectivement comme la course s'est tenue sous une pluie battante, les moteurs chauffaient très peu. Cependant lorsque Julien activa son turbo-boost (moteur totalement illégal ce que je tiens à signaler :)) pour prendre une grosse accélération en ligne droite, c'est les moteurs de David et Xavier qui morflent un max. C'est très rageant pour eux qui avaient effectué les 3/4 du parcours. D'ailleurs, peu de temps après Raphaël, Matthieu et Laurent nous gratifient d'une valse sous l'eau avec un tête à queue puis c'est au tour de Julien de quitter son baquet, laissant sa voiture sur le bord de la route. Finalement, Cédric parvient à remporter la course sans jamais être inquiété dans le second tour tandis que les places suivantes sont acquises férocement jusqu'à la sortie du dernier virage.
C'est ainsi que nous obtenons le classement de cette course épique : Cédric, Loïc, Matthieu, Raphaël, Laurent, Aurélie et Siméon.

Le prochain fin août.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire