Samedi 5 mars

Bonjour,
Pour cette séance nous nous sommes retrouvé à 5 joueurs autour de 2 tables de jeu. Toujours dans le but de conclure notre saison de Blood Bowl, Laurent et Cédric se sont affrontés autour d'un terrain à la verdure douteuse, tandis que David, Matthieu et Raphaël avaient sorti leur colt à Dead Man's Head pour sauver la gueuse de la bourgade.

Pour l'un des derniers matchs de la saison, les Allumées du Bayou rencontraient les Famouse Trooll Team. Comme Tim et Jim sont toujours interdit de stade, nous sommes encore privés de leurs commentaires sarcastiques. C'est peut-être tout aussi bien comme ça car l'entraineur humain a fait preuve d'une malchance monstrueuse tout au long du match, digne d'un maraboutage qui aurait trop bien marché (finalement le cheveu de la TV aurait été trouvé !!!)
 Donc vous aurez compris que pour ce match à sens unique, les peaux-vertes mènent largement la danse. Après la perte rapide du ballon par les humains, le orques se mettent à jouer comme des elfes et enchantés 2 Touch Down avant la mi-temps. Titiller depuis le début du match par les humains, le Troll va réagir violemment.
Effectivement, il attrape le gobelin qui passait par là et tente d'assommer le porteur du ballon humain avec un projectile vivant. Mais par chance (pour une fois), la cible humaine est bien trop lointaine et le gobelin s'écrase lamentablement sur la tête dans le camp adverse. Son casque pointu ne servant finalement qu'à planter des choux à la mode troll.
Fissa, les humains adopte une stratégie agressif envers le dangereux lanceur de missile à tête non chercheuse et profite que le troll soit dans les vape après un accrochage avec l'ogre des cajuns pour le mettre hors circuit.
 Cependant ceci ne calmera pas les ardeurs des peaux-vertes qui aligneront un 3° Touch Down avant la fin du match, laminant les cajuns et faisant sombrer leur entraineur au fond d'un gouffre de profonde désolation et de dépit. Les orques concluent cette saison par leur première victoire.
 Sur l'autre table de jeu, l'armée américaine, une bande de Despérados et l'agence Pinkerton transforme Dead Man's Head en champ d'entrainement de tir, alors que celle-ci venait de s'agrandir très récemment avec l'ouverture de deux nouvelles boutiques mais surtout la construction d'une église, faisant passer la bourgade de simple colonie mineure à nouvelle ville dans la région.
 Comme d'habitude, tout semble partie d'une altercation au milieu du saloon où quelques personnes semblaient critiqué l'ameublement de ce respectable bistro.
 Alors que le sheriff tentait de mettre les agitateurs en cellule de dégrisement, il a été lâchement abattu par les potes des personnes arrêtées.
Panique à bord ! Le village est en ébullition, la cavalerie US est appelé en renfort, ça se barricade de partout, on tire dans tout les sens, les corps refroidit jonchent le sol, un fou annonce "La fin du monde" et on pend les moches ! Quewoiii ! Mais c'est n'importe quoi ce scénario.
Oui mais bon, les acteurs principaux sont John Wayne, Clint Eastwood et Charlton Heston, donc on s'en fiche du scénario. On est sûr d'avoir un oscar pour ça !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire