Samedi 18 mars

Bonjour,
Ce samedi pas de Saga, non, non, overdose ??? Juste envie d'un peu de changement vu que la semaine prochaine risque d'être consacré à la campagne. Donc afin de renouveler nos chakras, c'est une table avec du Star Wars et une autre sur Warhammer Battle qui étaient place pour cette séance.

 Sur Star Wars, attaque d'une base de l'Empire par les Rebelles pour récupérer les plans d'un projet majeur. Ça me rappelle un film récemment pas au cinéma çà ! Non ?
 Les Rebelles progressent rapidement à travers la cité des sables en direction du quartier général impérial, rencontrant plusieurs patrouilles, qui ralentissent leur progression.
Arrivage de renforts tout frais pour les Rebelles sur la planète. C'est un vrai gruyère la flotte impériale qui survole les environs. Faudrait peut-être que les gardes en poste finissent rapidement leur belote.
 L'assaut finale est lancé sur le QG, le Moff Tarkin est outré de se dérangement mais les Rebelles font place nette, c'est plus simple pour ne pas être dérangé pour copier les fichiers, surtout qu'avec un système nécessitant une disque 18.5, faut pas être presser. Et oui, cette civilisation est capable de construire des vaisseaux spatiaux utilisant la vitesse lumière, mais le port USB n'est pas encore au point !
 Sur Battle, nous avons jouez un scénario consistant pour chaque camp de tenir sa tour et de prendre la tour ennemie. Pour cette bataille, les skavens avaient installé leur sniper jezzails dans leur tour tandis que les bretonniens avaient enfermé de force des pecnots dans leur tour.
 Après un premier combat entre les skavens et les paysans dans la tour, le Prophète Gris décide d'ouvrir le sol en deux grâce à sa magie au niveau de la tour la faisant effondrer sur les locataires. Les survivants se font dévorés par les hommes rats. L'arrivée tardive de la cavalerie ne changera rien à l'histoire, la tour bretonnienne est perdue.
Alors que sur l'autre tour, les chevaliers galèrent pour prendre celle-ci après un assaut sur le flanc d'une autre unité de skaven qui ravage littéralement l'arrière bretonnien, c'est une autre arrière ligne qui se fait attaquer par les sous-sols. Effectivement d'autres rats sortent d'un tunnel creusé au pied des chevaliers pégases, ceux-ci finissent par fuir devant la masse. Ah elle est encore belle la chevalerie bretonnienne. Victoire des skavens par K.O.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire