Samedi 18 juin - Spécial Formule Dé

Bonjour,
Nous nous sommes réunis nombreux ce samedi pour une partie de Formule Dé et nous étions 8 concurrents sur la ligne de départ... mais combien passeront la ligne d'arrivée ?

 Aurélie en Ferrari, David en Lotus, Brice en BMW, Siméon en Ferrari, Julirn en Red Bull, Théo en Williams, Loïc en Renault et Cédric en Renault tel est l'ordre de départ de ce Grand Prix de Monaco.
Dès le premier virage, les concurrents se retrouvent coupés en deux groupes, Monaco ne pardonnant pas la moindre erreur d'appréciation de la piste, la course s'annonce particulièrement intéressante .
 Les virages sont particulièrement long donnant l'impression que le peloton de queue rattrape celui de tête, mais ceci n'est qu'une impression, il arrive cependant qu'un des concurrent a l'opportunité de recollé à la tête de la course.
 Très long virage juste avant la longue ligne droite passant sous les bâtiments, seuls les meilleurs d'entre-nous parviennent à sortie de celui-ci en passant la bonne vitesse.
La longue ligne droite va permettre à Brice et à Théo de se démarquer des autres pilotes, l'espace de quelques minutes avant d'atteindre le prochain virage.
 Premier abandon de la course avec David qui vient d'user jusqu'aux jantes ses pneux. Il faut dire que la pluie battante n'aide pas vraiment à la circulation dans la ville princière. Y-a-plus saisons ma bonne dame !
 Enfin l'arrêt aux stands, changement de pneux pour la plupart des concurrents sauf quelques uns comme Aurélie et Théo qui poursuivent directement leur course grapillants des précieuses places.
 Le second tour sera une succession de dépassement dans chaque virage, un nouveau pilote sortant en tête quasiment à chacun d'eux. Mais les jeux sont déjà fait, les 4 premiers se partageront les premières places.
Finalement c'est Théo qui remporte la course devant Brice et Aurélie. Dans les derniers instants de la course, la voiture de Cédric se fait bloquer par celle de Loïc, l'empêchant de le dépasser et finissant dans l'arrière de son véhicule et signifiant la fin de course pour Cédric à quelques mètres de la ligne d'arrivée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire