Samedi 12 avril

Nous avons profitez de ce samedi pour poursuivre notre campagne SAGA par un affrontement entre le Phoenix et le Lion. Il y eu aussi une rencontre qui devait être amicale entre le clan du Crabe et celui de la Grue. Ce fut aussi le retour de Warhammer Battle, absent depuis un mois et demi des tables de jeux et l'arrivée du petit dernier Jugula.

Du coup, plein de photos à vous montrer.

Le Daïmyo Phoenix adopta la stratégie du pillage pour affaiblir les forces et les réserves de nourritures de l'armée du Lion. Ceux-ci eurent donc à défendre de leurs crocs un village frontalier.

Après d'âpres tergiversations acierdulées, l'armée du Phoenix réussirent à emporter assez de butin au museau et aux poils des Lion qui n'avaient pas réussi à défendre l'ensemble des habitations du village.
 Vous pouvez retrouvé le détail de la bataille dans la section SAGA.

Sur le pont enjambant une rivière servant de frontière naturelle entre le clan du Crabe et celui de la Grue, devait se tenir un échange diplomatique pour la paix qui dérapa très rapidement.
Cet échange se transforma en passe d'armes une fois le pont passé, les Grues réussissant à maintenir leur position sur la rive adverse, ce que ne pu faire les Crabes.
 Vous pouvez retrouvé le détail de la bataille dans la section SAGA.

Sur Warhammer Battle, l'Empire doit faire face à une armée Mort-vivante de Nehekhara. Dès le début de la bataille, l'Empire se porte mal; son unité d'arquebusiers est décimée par les 70 traits d'archers de la Grande Reine Khalida, tandis que son artillerie explose à tour de bras suite à un gros manque de fiabilité.
Il ne reste plus que les chevaliers de l'Empire pour contrer la menace. Ils affrontent dans un premier temps les chars. Beaucoup plus nombreux, les chevaliers les font exploser en mille morceaux.

Puis ils rentrent dans le tas d'os. Malheureusement ils ont tombés sur un gros os puisque avec l'aide les Nécroserpents, les morts-vivants désossent la cavalerie humaine. Tout ça pour une histoire d'ossement !
Voici le dernier né du Studio Tomahawk, j'ai nommé... (tambours et trompettes de l'antiquité romaine) JUGULA. Le principe est très simple chaque joueur dirige une équipe de 4 gladiateurs et doit obtenir la victoire dans l'arène en éliminant ses adversaires.
Pour cette première, nous avons combattu à 4 joueurs dans l'arène mais cela à tourné rapidement en un contre un.

Nous avons eu la chance de pouvoir jouer avec des figurines peintes. Il faut dire que peindre 4 figurines, c'est pas non plus la mer à boire. Merci à Laurent et à Xavier de nous avoir fait profiter de ce bon moment.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire