Samedi 5 octobre



Alors, El Presidente était de retour parmi son peuple ce week-end et il voyait déjà une haie d'honneur, un parterre de fleurs, des chants et la liesse général des gens l'acclamant, heureux de revoir leur cher président. Eh, bien non! Que niet niet Jar Jar ! Pas un chat lorsqu'il est arrivé, pas un cri de joie, une salle sans vie, un désert total. A quoi ça sert d'avoir été élu avec un score de dictateur si c'est pour ne pas en profiter ?
Bref vous l'aurez compris, nous fûmes très peu nombreux pour cette séance mais nous avons réussi à faire deux tables de jeu . L’une avait pour thème Star Wars avec un affrontement dans les jardins de Washington, l’autre sur Saga Samouraï en prévision de la future démo à Vaires.


Un affrontement entre des chevaliers Jedis mené par Obi-Wan et des séparatistes sous le commandement de Grevious eu lieu sur une étrange planète qui s’appelle Earth et plus exactement dans l’une de ses plus célèbres villes.

Les forces séparatistes et les Jedis ont combattu dans les bosquets d’un jardin public. Les gens croyant à une reconstitution par des costplayers se sont attroupés aux abords de l’espace vert.

Ils purent apprécier l’affrontement final entre Obi-Wan et Grevious qui, cette fois-ci, c’est terminé au bord d’un plan d’eau.


Et pendant tout ce temps que faisaient bien Chewbacca ?...  Il testait le réseau de la 4G dans le parc. Eh ici ça passe aussi !


Pour la partie Saga, le but consistait pour un clan de prendre le temple sur les hauteurs pour l’autre clan de le défendre, sachant que des renforts devait arriver par la plaine.

L’unité d’archers ashigarus ont tenté de stopper les renforts des défenseurs et de protéger les samouraïs qui montaient à l’assaut de la colline. Peine perdu, les samouraïs attaquants se sont fait rattraper par les renforts.

Après quelques tergiversations dans le camp offensif, le daïmyo lance l’offensive avec sa garde contre la ligne d’ashigarus défendant l’esplanade du temple.

Les combats sur la colline sont sanglants pour les deux camps, les gardes diminuent fortement les rangs des ashigarus qui reculent sous la poussée. Cependant, l’unité de samouraï restée en retrait repousse les derniers assauts des assaillants leur empêchant d’atteindre l’objectif.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire