Samedi 12 octobre - Journée Warhammer Battle

Pour cette journée particulière, nous nous sommes retrouvés autour de 3 tables Warhammer Battle pour 3 affrontements assez différents : une bataille pour notre campagne Warhammer entre les Comtes Vampires et les Ogres, une bataille avec 2 belles armées peintes à 2000 pts Empire contre Nains et une bataille à 4 joueurs avec un ensemble de troupes hétéroclites.

La bataille pour la campagne entre les Comtes Vampires et les Ogres s'est résumé à des combats entre grosses unités.
Comme chaque camp avait pris un avantage sur chaque flanc, la ligne de bataille a totalement pivoté de 90° et les deux camps se sont retrouvé à combattre sur la large de la table de jeu.

Ceci ne leur a pas empêcher de se taper dans la joie et la bonne humeur. Vous retrouvez les détails de la bataille dans la section consacré à la Campagne Warhammer.

L'affrontement entre l'Empire et les nains s'est résumé à une attaque - défense. La cavalerie humaine fut la première ligne d'assaut mais elle pris du plomb dans l'aile lorsque l'artillerie naine constituée de 4 batteries de tout type fit feu de tout bois.
La deuxième vague constituée de l'infanterie et du char de Sigmar s'écrasa sur les marteleurs nains tandis que l'artillerie et les rangers nains sautaient face aux cavaliers survivants.
Une fois la cavalerie et le char de Sigmar réduit en cendre, les marteleurs et une unité d'arquebusiers firent méthodiquement le ménage en y perdant pas mal de plumes. La victoire est naine mais avec tellement de pertes qu'il ne s'en ai fallut de pas grand chose pour quelle revienne à l'Empire.
La dernière bataille eu lieu au pied d'un avant-poste dans un désert. L'affrontement comprenait des hommes du chaos, des forces Vampire, des mort-vivants de Nekharkara et des humains. Il fut difficile de dire qui était avec qui.
En tout cas les Serpents des Nécropoles se sont régalés avec quelques squelettes, n'en laissant pas une miette dans se désert aride.

La bataille s'est généralisée au centre de la table, dans la confusion la plus totale. Impossible de dire qui prenait l'avantage tellement les factions étaient mélangés. Dans un sens cela ressemblait à un vrai champ de bataille digne des grands combats chaotiques.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire