Samedi 23 février

Gros week-ennnnd ! Attention... 3 tables de jeuuuux, 8 joueuuuurs, 1 appareil phoooooto, des centaines de fiiiiiigurines ! La boîte de coookiies ! (Ah, y avait pas de cookies, les traditions se perdent!) Whoooo, c'était brûlant samedi ! la salle était chauffée par l'excitation des combats et des tactiques mise en place.
Nous avons pu assister à un pillage de village gallois par des vikings sur la règle SAGA de Studio Tomahawk, un engagement très bourrin pour tester une armée Chaotique face à des Ogres sur Warhammer Battle et à un combat fratricide entre les Khemris et les Comtes Vampires pour notre campagne Warhammer.
Que du lourd, le tout expliqué en image !

Toujours dans le besoin de tester notre scénario pour la règle SAGA de Studio Tomahawk, nous avons demander à une troupe de Jomsviking de bien vouloir effectuer un raid sur un village de pêcheur gallois.
Le village composé de plusieurs habitations et enclos, sont des points d'arriver des défenseurs gallois tandis que les vikings avancent vers le grenier au milieu du village.
Les attaquants s'en sortaient plutôt bien malgré la perte d'un groupe de garde qui c'est retrouvé face au chef gallois et sa garde. Lorsque les vikings récupérèrent quelques sacs de blé, certains d'entre-eux en eurent assez d'être pris pour cible par les flèches et javelots gallois et firent tâter de leurs haches à leur adversaires.

Quand leur colère fut apaisée (les Jomsvikings jouant leur capacité sur le niveau de colère), notamment grâce à la mort du chef gallois, nos vikings quittèrent le rivage avec peu d'hommes et peu de sac de blé. Plus tard, le chef Jomsviking avouera que ce n'est pas le plus important, l'essentiel était de bien se marrer !
Dans l'affrontement entre Mort-vivants et Comtes Vampires, les rituels ont tenu une place importante dans la bataille. L'invocation de la chance est une cérémonie très complexe car elle a un facteur très aléatoire dans la réussite du projet. En tout cas, le prêtre Liche y met tout son coeur ! Ah, il n'en a plu ! C'est peu être pour ça qu'ils ne gagneront pas alors !
Dans cette bataille de domination de la campagne Warhammer, les deux armées se lancent à corps perdus dans la mêlée. Bout d'os, de chair putride et on en passe volent dans tous les sens, heureusement de la charette macabre est là en temps que moto-crotte, ça évite les taches et les bout de chair incrustée dans la nappe !

Bien que les chars Khemris soit passer 4 fois sur la colonne de zombies en comptant les marches arrières, une partie des troupes des Vampires à quand même survécu. Les chars ayant besoin de retourner aux stands pour changer de roues ont du laisser leur place aux Hushastis et Serpents de tout genre. Malheureusement pour eux, les vampires furent plus mordant, et tout ce beau monde en putréfaction fut ramasser par la patrouille et mis dans le saladier pour puanteur nuisante sur la voie public.
Dans l'autre affrontement warhammerien, une armée chaotique tout fraichement sortie de son livre d'armée, se testait face à des Ogres aguerris. Pour cette partie, le Magot chaotique a réussi à se tenir convenable à table et ne s'est pas transformer en Prince Démon dès de le premier tour !

Deux énormes rouleaux compresseurs se sont fait face lors de cette bataille, du coup ce fut un vrai chantier. Mais les troupes idolatrant Nurgle ayant l'habitude de la maîtrise du Chaos prirent l'avantage et firent fuir une à une les unités Ogres. Au final, ce fut plus le chaos chez les Ogres que chez les chaotiques; on se demande  s'ils n'auraient pas virés de bord. Enfin bon que dire si ce n'est une victoire du chaos par chaos. C'est redondant, je sais, mais tellement marrant.
Malgré leur défaite, les Ogres savent quand même faire la fête. Grande chenille, tradition des figurines warhammer au club oblige, mais il n'y aura pas de chocolat à l'arrivée car pas de bras...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire