Samedi 23 mars

Pour ce week-end, nous avons eu un menu croquant et croustillant (prendre la voie d'un cuisinier célèbre sur la petite chaine qui monte !). Song of Blade and Heroes, Blood Bowl, Warhammer Battle, Wings of War et Saga, bref un buffet succulent et fondant pour de nombreux joueurs. Le tout arrosé de photos cuisinées sur le vif.

On débute avec une fricassé de Loup-garous qui se bagarrent pour leur Déesse. Grâce à Song of Blade and Heroes, les figurines Wolfen et Vil-Tis de Confrontation prennent un coup de jeune.
Une belle bataille rangée pour une statuette de la Déesse Yllia. Qui veut un steack tartare fondant et saignant !
Au final, le Chef de la Tribu Wolfen atteint l'hotel de la Déesse pour s’approprier ses faveurs.
Un petit entremet léger comme l'air avec une partie de Wings of War où le pilote belge à le feu au ... cockpit ! What did you expect ? Contrairement à ce que l'on peut penser, c'est le français qui aura la frite une fois !
Pour la suite, une belle partie de Warhammer Battle entre les Mort-Vivants de Nékharkara (même si ça s'écrit pô comme ça !) et une armée du chaos à l'éffigie de Nurgle.
Une fois de plus les squelettes et les Sphinx auront été croquants et croustillants pour leur ennemi surtout avec la sauce acidulée et purulente qui a fait frémir les papilles.
Dans un autre affrontement tout aussi pimenté et aromatisé, deux joueurs testaient pour la première fois leur équipe avec d'un côté des Khemris et de l'autres des humains. Une belle salade de fruits à coup de pèches, de pommes, de poires et quelques bananes donnera un savoureux goût de victoire aux bandelettes pas fraiches.
Et pour finir un trou normand avec une partie sur la règle Saga où les dits Normands vont défendre un village contre un pillage viking. Il faut dire que les pommes sont réputés dans le coin pour leur bon jus sucré et acidulé.
Les bersekers vikings se font ramassés par la patrouille normande, mais qu'est-ce qu'ils faisaient contre le mur de la maison ? Auraient-ils trop bu en se servant dans les réserves de cidre bouché ?
En tout cas quelque fut le vainqueur, ça se finit toujours autour d'un bon banquet croustillant et succulent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire